Touhou Part 3 : Foi et spin-offs   PAR Haganeren 





Touhou 12.3 .5 .8 : Du spin-off pour tous





Touhou 12.3 : Hisoutensoku ~ Unthinkable Natural Law
~15 août 2009 (oui oui, encore)~

Présenté comme une sorte d'add-on à Touhou 10.5. Unthinkable Natural Law est un autre pas dans le soin apporté aux jeux de combat de Twilight Frontier. L'écran titre bourré de rouage mécanique avec un géant en fond avançant sur les terres de Gensokyo annoncent une grandeur épique inhabituelle pour la saga et un soin graphique apporté aux menus vraiment agréable.

En tant qu'add-on, le jeu ne change que peu par rapport à son prédécesseur direct. Toujours le même système de cartes, toujours le même système de météo (même si on ne le voit plus durant le mode story) et bien sûr, le même étrange concept mélangeant shmup et jeu de combat. Le jeu se permet cependant de rajouter un certain nombre de nouveaux personnages qui, entre Utsuho, le dernier boss de Touhou 11 et sa force nucléaire explosive et Suwako, extra boss de Touhou 10 et ses attaques délirantes basé sur la nature, sont juste extrêmement drôles à jouer.


Le mode story a préféré renier ses grands artworks pour des expressions passant directement par les sprites des personnages.
Cela donne un échange très dynamique, bourré d'expressions différentes et hyper mémorable, j'ai adoré ce parti pris !

En tant qu'add-on, le jeu ne proposera pas un nouveau story mode avec tous les personnages déjà présent dans Touhou 10 mais préfère se concentrer sur 3 des newcommers... J'ai déjà dit que l'expérience solo des Touhou combat était vraiment sympas mais ici, on touche carrément l'excellence ! Un ajout de taille fait son apparition ici : Une jauge de stun. En attaquant le personnage (si possible toujours à ce moment où un pentacle apparaît sur lui durant sa spell card), la jauge descend pour finalement arriver à 0. A ce moment là, la spell cards de l'adversaire est brisé, il est momentanément mis hors d'état de nuire et le joueur peut ainsi lui lancer son plus beau combo dans un court instant de pur jouissance.

Avec ça, les patterns de spell cards sont dans les plus réussis que ce que la série de jeu de combat avait pu proposer jusqu'à présent et les trois histoires, beaucoup plus légère que d'habitude sont très drôle à suivre, généralement faisant suite à cette rumeur comme quoi une sorte de robot géant aurait été aperçu à Gensokyo. Chacune des trois personnages iront enquêté à leur manière pour arriver parfois à des conclusions bien différentes.


Olé ! Les patterns sont tellement funs à esquiver dans cet épisode que ça en est criminel !

Bref, malgré un a priori déjà très positif sur ces jeux, Hisoutensoku a été une immense surprise pour moi et je prends encore aujourd'hui beaucoup de plaisir à y jouer. Il s'agit sans doute de l'une de mes meilleurs expériences dans le jeu de combat et de la série Touhou toute entière. Les nouveaux morceaux sont particulièrement entrainants avec Our Hisou Tensoku de U2 qui accompagne avec brillo les dernières rencontres des différents scénarios et Unknow X ~ Unfound Adventure de ZUN, un thème super énergique par rapport à ses productions habituelles qui rend l'atmosphère du jeu encore plus débridé que d'habitude. Les remixs, de leur coté, pouvant ressembler des fois assez peu au matériaux d'origine pour notre grand plaisir.





Touhou 12.5 : Double Spoiler
~14 mars 2010~


Comme petite surprise, ZUN décide de faire une suite à son titre assez original : Shoot the Bullet. Le titre lui ressemble trait pour trait mais présente malgré tout une forme de « fin » avec une sorte de « scénario » vers les mondes Ex avec un tout nouveau personnage ce qui est sympathique de la part de l'auteur. Pour être honnête, le titre sert surtout à mettre à jour le jeu en proposant de se battre contre les personnages du 10, 11 et 12e opus, c'est toujours amusant de revoir leurs caractéristiques utilisées pour de nouveaux patterns.


Toi et moi, seules sur la photo.... Et le gros avant bras du dieu nuage qui va s'abattre sur moi...

Notons également que l'orientation de la photo peut être changé entre le paysage et le portrait et que quelques bonus de score supplémentaire fait leur apparition. Le jeu est également jugé encore plus dur que Shoot the Bullet ce qui est euh... Assez fou en soi.

J'avoue n'avoir pas trop joué à cet opus, vu son manque de nouveauté et le fait de n'être arrivé qu'au 7e chaptire sur 10 de son prédécesseur mais en soi, c'est tout ce qu'il doit y avoir de nouveau.





Touhou 12.8 : Fairy Wars
~14 août 2010~

Nous sommes en août et il n'y a toujours pas de nouvel épisode numéroté.... Mais dire cela serait être un peu de mauvaise foi, à la différence des deux ans entre le 9 et le 10, nous en sommes au troisième hors série lors de cette période... Et autant les deux précédents n'étaient que des suites de concepts déjà existant, autant celui ci en présente un tout nouveau qui met en scène un personnage bien connu des fans : Cirno, la petite fée des glaces apparus dans Touhou 6.

Excitation chez les fées

Comme souvent avec les hors séries, le setting est un peu particulier. Je n'ai encore jamais dit mais ZUN a commencé à écrire différentes choses autour de l'univers de Touhou au fil des années. Une rubrique sera d'ailleurs dédiée aux très bons mangas/romans (officiel, du coup) qui en ont découlé. Quelques une de ces séries décrivent le quotidien de trois petites fées (Eastern and Little Nature Deity/Strange and Bright Nature Deity/Oriental Sacred Place) : Luna Child, Sunny Milk et Star Sapphire des personnages donc exclusif au manga.


... Dit elle avec un grand sourire d'enfant.
Tout le jeu ressemble un peu à une bataille de maternelle de toute manière, et c'est comme ça que sont décrites les fées la plupart du temps.

Vous l'aurez compris, cet épisode décide de se concentrer sur ces personnages ainsi que le petit monde des fées. Le joueur incarne Cirno qui a vu sa maison se faire détruire par les 3 fées, elle décide alors de les poursuivre pour leur donner une bonne correction.... En toute simplicité.

Pour la première fois dans un shmup de ZUN, les artworks des personnages ont été délégué à quelqu'un d'autres... En l’occurrence au dessinateur du manga précédemment cité. Ça permet une cohérence avec le manga plus importante quitte à confirmer le statut « d'outsider » de l'épisode. Les musiques, en revanche, me sont pas apparu comme très enthousiasmante... Heureusement, j'ai un petit faible pour la musique de boss principal Stalking Your life on a Prank et l'excellent thème de l'extra boss Magus Night mais l'écouter spolierait l'identité de cette dernière, ce serait dommage...

Après Shoot the bullet, Freeze the bullet.

En tant que spin off, le jeu se permet un nouveau système de jeu l'air de rien. Le joueur peut donc contrôler Cirno qui possède le sympathique pouvoir de geler les bullets. Le but sera généralement de se mettre au milieu des bullets pour geler celles qui sont le plus proche afin qu'elles en gèlent d'autres à leur tour et ainsi de suite jusqu'à ce que éventuellement tout l'écran soit gelé.

Plus les bullets gelé sont dispersé sur l'écran, plus le joueur obtient des points de « motivation » et des points de « perfect freeze ». Le premier servant de compteur de vie (Perdre une vie revient à perdre 100 de motivation) et le second sert de bombe gelant toute bullets sur l'écran... Même celles qui ne peuvent habituellement pas être gelé !


Avec l'apparition des bullets de feu, les patterns sont souvent à deux étages, un étage à geler puis le reste à esquiver tout de même.
... Reste qu'il y'a un plaisir brut très agréable à avoir lorsqu'on gèle de grosse quantité comme ici !

Bien sûr il n'est pas forcément possible pour le joueur de spammer les attaques de glace comme un malpropre. Il lui faudra charger son coup jusqu'au 100% en appuyant longtemps sur le bouton de tir façon Shoot the Bullet/Double Spoiler pour avoir un effet maximum. Il est possible de lancer son sort de glace à moins de 100% mais le sort contaminera bien moins les bullets ce qui pourra parfois emprisonner le joueur. Le jeu repose vraiment sur ce rythme entre le gel et la charge pour l'avoir de nouveau sachant qu'il est parfois plus sage de ne pas charger mais plutôt de tirer sur les différents ennemis puisque cela aussi augmente la charge.

Au final, c'est un système de jeu original et honnêtement vraiment marrant à jouer.

Difficulty Scaling.

De manière amusante, les bullets de cet épisode sont beaucoup plus grosses que d'habitude ce qui serait un effet du fait que l'on joue une fée, des créatures beaucoup moins puissante que les yokais et humains qu'un joueur de Touhou joue habituellement. Apparemment c'est également pour cela que le jeu peut être si dur, ce n'est que du point de vue de Cirno après tout !

Le Level Design a été fait en grande partie pour pouvoir former des patterns permettant d'être gelé de manière assez impressionnante. Pour pallier à ça le second niveau présentera des bullets de feu qui ne peuvent être gelé et le troisième niveaux présentera des sortes de comète pouvant briser la glace et ainsi faire naître plein de petites bullets à la place.


Certains patterns semblent nous crier "Oui, vas y gèle moi ! Je suis fait pour ça !"
... Et c'est plaisant...

Les niveaux sont également présentés un peu différemment de d'habitude. Le but pour Cirno est de retrouver les 3 fées responsables de la destruction de sa maison pour lui montrer de quel bois elle se chauffe... Si j'ose dire. Ces 3 fées sont dans 3 lieux différents et il est possible de les visiter dans n'importe quel ordre. Tout cela donne 6 manière différentes de finir le jeu avec autant de fin à la clé. Dans les faits ça se traduit par 3 routes possibles qui elles mêmes possèdent un choix après le premier niveau.

En dépit des apparences, cela forme moins de contenu que ce qu'on avait l'habitude de voir. Il n'y a en effet du coup que 3 lieux à visiter avec ses différents patterns. L'un d'entre eux possèdent des fées fonçant sur le joueur avec un rideau de bullet sur elles par exemple, un autre possède des fées qui lancent des couteaux tombant verticalement sur le joueur. Bref, chaque niveau a son level design bien rodé qui sera facile si le joueur les faits en tant que Level 1 et beaucoup plus délicat en tant que Level 3.

Les fées sont du même acabits, chacune d'entre elles possèdent un peu son « pattern de bullet » propre et les différentes attaques-même combinées avec ses amies- seront des dérivé de ça. Il y'a bien sûr un extra boss et plutôt impressionnant avec ça, mais même son niveau semble être peuplé de pattern précédemment vu, juste poussé à l'extrême... Ça fait un jeu étrangement moins diversifié que d'habitude même si la manière dont la difficulté a été « scalé » en fonction de la difficulté et du niveau choisi est intéressant.


Ca doit bien faire depuis Touhou 8 qu'on a pas eu un choix comme ça.
Dommage que ça cache une certaine redondance dans les niveaux.

En tout cas, débloquer l'extra level demandera au joueur de faire les les 6 fins du jeu, ce qui peut être assez laborieux puisqu'il s'agit de terminer les 6 routes dans n'importe quel difficulté sans utiliser de continue. Je ne saurais que trop conseiller le mode easy d'ailleurs (qui est pas si easy que ça), le mode normal est beaucoup plus difficile qui n'y paraît étrangement, au début on pense que ça va puis on se rend compte au troisième niveau que ouais, ZUN y est allé très fort.

La guerre des fées.

Fairy Wars est un épisode un peu à part forcément mais qui est particulièrement plaisant à jouer avec son système de gel de bullet. Savoir décharger son sort et le charger au bon moment donne au jeu un rythme assez unique et les niveaux ressemblent suffisamment à des niveaux pour avoir plus l'impression de jouer à un Touhou « légitime » qu'avec Shoot the Bullet/Double Spoiler. Il est un peu dommage que les niveaux peuvent manquer de diversité vu la structure du jeu mais l'expérience reste très intéressante et originale... En attendant le prochain épisode numéroté.

Retourner à l'indexCommenter sur le forum



Touhou 12.3 .5 .8 : Du spin-off pour tous






A propos de Double Spoiler (Shoot 'em up) sortis en 2010 sur PC

DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Super Stardust Ultra

Ilomilo

Ys : The Oath in Felghana