Rhythm Tengoku   PAR Haganeren 





Utilisez l'interface pour naviguer dans le dossier !
Le début sur GBA et l'expérimental DS





Rhythm Tengoku


Support : GBA
Développeur : Nintendo
Date de sortie : 2006
Genre :Rhythm Game


Le premier épisode de la série est sortit en 1998 sur Game Boy Advance, 3 ans après Wario Ware. Il a eu droit à énormément de prix stipulant qu'il s'agit d'une expérience inédite et diablement prenante.

Rhythm Tengoku sur Game Boy Advance est un jeu avec encore moins de moyen que Wario Ware. Les situations sont simplistes et les jeux sont souvent très pauvres graphiquement. Malgré tout, un grand attrait est le fait que beaucoup des jeux ont des « surprises » pendant que l'on y joue. Des changements de sprites, des personnages apparaissant en arrière plan alors que l'on est concentré sur le rythme... Tout ça pour le déconcentrer finalement puisque la 99,9% des jeux peuvent se jouer sans même regarder l'écran. Simplement avec le son.

Parlant du son, celui ci est bien sûr très soigné, allant jusqu'à proposer des voix pas dégueulasse pour un sou du tout dans une cartouche de Game Boy Advance ! Il y'a des musiques véritablement entraînante et que je téléchargerais bien à mon propre compte


Dans le mini jeu « Bon Odori », il y'a un véritable chant avec dialogue sur GBA!


La diversité de Rhythm Tengoku était déjà là, le jeu utilise souvent un unique bouton ou propose une dualité entre le bouton A et une direction quelconque de la croix dont on ce sert comme d'un bouton. Le jeu le plus complexe consistera à passer une balle entre trois personnages, Aka-chan, Au-ku et Kii Yan représentant chacun le bouton A, le bouton B et la croix directionnelle.
Un autre jeu enverra des fourches pour dézinguer des bactéries sur les quatre directions de la croix directionnelle.

Le premier épisode est bien entendu celui qui a lancé le plus de personnages récurrent. Il n'y en a pas tant que ça mais on en retrouve tout de même, tel le karatéka et le samouraï même si ce n'est pas assez pour faire un univers cohérent tel Wario Ware. Ce n'est clairement pas ce que tente de faire Rhythm Tengoku de toute façon.


Nul besoin d'yeux pour que ce samurai découpe ses ennemis, le son suffit !


Détail amusant,le jeu a également reçu une conversion Arcade. Oui, Nintendo qui fait de l'arcade avec Sega, ça n'était pas arrivé depuis F-Zero GX ! Les mini-jeux et donc la bande son sont exactement les mêmes que sur GBA avec des grosses touches et une grosse croix bien lumineuses. La borne propose même un mode deux joueurs sur certains jeux où les joueurs sont notés sur à quel point leur rythme est proche l'un de l'autre. Enfin, un mode « tempo up » joue les jeux à deux fois la vitesse régulière, un système qu'appréciera beaucoup les fans mais qui n’apparaîtra pas dans la série avant un bon bout de temps.



Rhythm Tengoku Gold/ Rhythm Heaven/Rhythm Paradise


Support : Nintendo DS
Développeur : Nintendo
Date de sortie : 2008
Genre :Rhythm Game


Une suite sur DS sortit deux ans après le premier opus. Il est dans l'optique du programme Nintendo « Touch Generation » utilisant le stylet pour le meilleurs...Et pour le pire.

Le jeu se tient à la manière d'Hote Dusk, c'est à dire qu'il faut mettre les écrans à la verticale et jouer. Voilà qui change de la plupart des softs sortis sur la console ! Le jeu possède globalement deux grands moyens d’interaction. Le premier consiste à taper avec son stylet sur l'écran, le second est le « flick » qui consiste à faire glisser le stylet sur la surface de l'écran et à le relever au dernier moment.


Le Ping Pong est constitué exclusivement de "flick"


Ce second mouvement est celui qui me pose le plus de problème dans le jeu. Ok, on finit par s'y habituer et devenir un pro des « flicks » mais le premier épisodes avaient des contrôles extrêmement simple. A, c'est A. B, c'est B. La croix, c'est la croix. Rien de plus, rien de moins. Là, le flick, il y'aura bien des fois où cela ne fonctionnera pas ce qui rajoute une grande difficulté au jeu. Par ailleurs, j'ai l'impression que les appréciations des jeux sont beaucoup plus dures qu'auparavant. On remarque également la possibilité de sauter les jeux trop dur pour nous ce qui est une première dans la série. (Ou alors faut me dire où c'était dans le premier...)


Faites le taire en restant appuyé sur l'écran avec votre stylet!


Les situations sont ceci dit toujours aussi varié, le joueur a le quoi d'être surpris entre les jeux n'utilisant que le « flick » et ceux lui demandant d'appuyer pour ne PAS produire de son. J'ai cependant trouvé beaucoup moins de musique intéressante dans cet épisode. Non pas qu'il n'y en ai pas, ça serait malheureux, mais moins.

Enfin celui ci a été sortis en dehors du cercle Japonais. La plus grande surprise est de voir certaines chansons avec voix traduite jusqu'en français... Pas forcément toujours pour le meilleurs d'ailleurs mais le jeu est globalement bien traduit à mon sens. A l'origine, les voix Japonaises devait être inclus dans les versions occidentales. Hélas, la mémoire limité de la cartouche n'a pas permis cela de se faire.




Retourner à l'indexCommenter sur le forum



Le début sur GBA et l'expérimental DS






A propos de Rhythm Tengoku (Rythme) sortis en 2005 sur Game Boy Advance

DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Rhythm Heaven Megamix

Shadow of the Colossus

Shin Megami Tensei II