The Legend of Heroes Partie 3 : Une trace au ciel   PAR Haganeren 





Trails Bonus





~ The 3rd ~

Support : PC/PSP pour la version originel, images de la version PC.
Version : Anglaise
Développeur : Falcom
Distributeur : XSEED Games
Genre : J-RPG


The Third, ultime épisode de la triloge n'a, contre toute attente, pas mis tant de temps arriver que ce soit du point de vue d'un japonais en 2007 pour qui Second Chapter est sorti en 2006 ou de notre point de vue d'occidental où le jeu sort en mai 2017, un peu plus d'un an après Second Chapter sorti en octobre 2015 donc.

A bien des égards, The Third est un jeu assez particulier dans la série, instaurant à la fois la continuité à venir des épisodes suivants tout en ne ressemblant pas vraiment à un Trails in the Sky dans sa structure.

Clergy Warriors in a dungeon

L'histoire s'ouvre sur Kevin Grahams 6 mois après les événements de Second Chapter, effectuant une mission plutôt dangereuse servant d'introduction au jeu. On en apprend ainsi un peu plus sur ce personnage présent dans Second Chapter qui n'avait pas vraiment de passé jusque là. C'est en voyant que sa nouvelle mission lui demande de collaborer avec Ries Argent une nonne sérieuse mais gloutonne qui semble très bien le connaître que l'on se doute que The Third sera majoritairement consacré à lui et à l'équivalent du Vatican dans le monde de Legend of Heroes.


Nos deux héros semblent bien se connaitre

Rapidement, cette mission simple de récupérer une ancienne relique aux pouvoirs inconnues a un effet inattendu : Notre petit duo de héros se trouve projeter dans un monde parallèle « Phantasma », vide de toute vie intelligente et régit par des règles inconnues.... Et il va falloir à présent l'explorer.

C'est donc ça, la principale caractéristique de The Third : Être un Donjon-RPG où le joueur devra explorer ce monde étrange strate par strate en récupérant les personnages qu'il connaît déjà des épisodes d’antan prisonnier en son sein. Bien sûr, étant Legend of Heroes, chaque délivrance et étapes de la chose se fera avec moult dialogues, reprenant même les problématiques pas totalement conclues de certains personnages. De manière général c'est un vrai plaisir de retrouver tout ce petit monde et le premier étage du « donjon », initialement vide se remplira rapidement de toute la fine équipe des épisodes précédents avec différents dialogues en fonction des membres de l'équipe et une attention aux détails toujours poussé au maximum.


"The Garden" servira de hub central au jeu

Quant aux donjons en eux mêmes ils sont.... Corrects. Je n'ai jamais vraiment parlé des donjons de Trails in the Sky parce qu'il n'y a pas grand chose à en dire. Ils ne sont pas ennuyeux notamment grâce à cette décision prise assez tôt de permettre au joueur de voir les ennemis et les engager de la manière qu'il souhaite mais ils ne sont ni très beaux, ni très engageant, il n'y a pas vraiment de puzzle, à peine un interrupteur de temps à autre. La décision de couper un monde d’interaction avec les PNJs pour se concentrer sur un donjon semble donc euh plutôt étrange.

Dream Team Finale

En réalité, à bien des égards, The Third semble être un épisode principalement fait pour les fans, une sorte d' « additional disk » en quelque sorte. Ainsi le nombre de personnage jouable atteint des proportions démentielles à la fin. Il devient même un peu fatiguant d'utiliser notre bon vieux système d'orbment et de Quartz pour donner des magies potables à tout ce beau monde. Il est devenu plutôt rare qu'un personnage ait des magies spécialement avancées vu l'envie qu'on serait tenté d'avoir de donner des magies à tout le monde. Une envie pas si bête puisque le final demande l'utilisation de tout ces persos vers la fin. Rassurez vous cependant, un système d'XP savamment dosé permet aux personnages trop faible en terme de niveau de rattraper très vite leur retard après quelques combats.

Étant donné l'accent mis à l'exploration de donjon, il peut arriver que Falcom invente des concepts pour rendre les choses intéressantes comme cette partie où on doit séparer ses personnages en deux teams pour explorer deux passages en parallèle. Malheureusement la majorité des strates à explorer consiste à revisiter des endroits des précédents jeux... Ce qui n'est pas exactement ce qu'il y'a de plus passionnant, la state 6 est même particulièrement longue pour rien à cause de ça, le rythme étant assez sens dessus dessous.


Qu'est-ce que je fous là déjà ?

Le scénario se passant dans un monde parallèle aux lois qui semblent avoir été inventé pour arranger les développeurs, il y aura bien des prétextes pour affronter des ennemis et personnages que l'on a pu croiser dans les précédents volumes dans des combats qui semblent avoir fait l'objet d'encore plus d'attention. Sur ce point il faut reconnaître que The Third tente d'avoir les situations les plus diversifié pour porter ce système de combat, jadis bizarre mais ultimement pas super intéressant dans la Garghav Trilogy en quelque chose de bien plus distrayant !

Les changements sont donc surtout dans le monster design puisque les nouveautés in game ne sont finalement pas bien nombreuses. On trouve cependant des nouveaux évènements arrivant durant les tours. Nous connaissions déjà le tour « critical » forçant un critique au personnage qui joue dedans ou le tour « HP+50% » qui soigne 50% de la vie du personnage qui s'y trouve. Nous avons à présent le tour « DEATH » qui permet au personnage jouant dessus de pouvoir infliger la mort directement à toute personne qu'il attaque ou « VANISH » qui a un effet similaire sauf que l'adversaire disparaît à la place. « GUARD » serait l'exact opposé puisque se trouver dans ce tour nullifie tous les dommages que l'on peut infliger à son adversaire, il est donc rusée de placer l'ennemi dessus. Enfin  « RUSH » quand à lui permet au personnage de jouer deux fois.. Il y'a également « OBJECT » mais lui j'ai jamais vraiment compris, si on tue un ennemi dessus on a un objet obligatoirement je suppose ? En tout cas cela ajoute des éléments de stratégie supplémentaire pour un jeu avec une difficulté correctement dosée la majorité du temps... Je déconseille néanmoins le mode hard beaucoup plus lourdingue que dans les précédents volets.


Le jeu se fait toujours plaisir à offrir des combats relativement diversifié.

Le grand nombre de personnages jouable permet également de placer l'un d'entre eux au dessus de notre équipe de 4 pour des effets permettant d'augmenter des caractéristiques en tout en en baissant une autre. Pour être honnête, ce n'est que détail, le principal intérêt en terme de gameplay est de jouer des personnages déjà dans des niveaux 70 au début du jeu et bénéficiant donc dès le début d'un nombre conséquent de skills intéressants ce qui n'oblige pas le joueur à attendre la fin du jeu pour avoir des situations de gameplay intéressants... Quelque chose de déjà présent dans Second Chapter ceci dit...

Visual Novel Time

Alors c'est donc ça The Third ? Une intro prometteuse qui mène à une sorte de donjon géant réutilisant des assets des précédents volets avec bien moins d'enjeu que ce qu'on avait pu voir avant ? Oh bien sûr, la conquête de chaque strates est l'occasion d'en apprendre un peu plus sur le passé de Kevin Graham et son amie d'enfance mais c'est une histoire qui est à peu près de la même complexité que celle de Joshua est qui doit être allongé au maximum pour pouvoir tenir un jeu entier.


Des phases de visual novel pure se cachent parfois derrière les portes.
... Et elles sont souvent très intéressantes.

Heureusement, non, je n'ai pas présenté l'élément principal de The Third, on ne parcourt pas ce donjon seulement pour voir la fin mais surtout pour débloquer des portes menant à des histoires annexes. En gros la porte demandera que l'on présente un certain personnage devant elle pour pouvoir débloquer des « souvenirs », comprendre par là, une petite histoire permettant d'approfondir le personnage ou l'univers du jeu. Il y'a les portes lune qui présentent de GROSSES histoires souvent accompagné de gameplay avec parfois même plusieurs chapitres. Les portes étoiles, bien plus diversifiés qui ne sont généralement que du texte et qui s'apprécie donc à la manière d'un Light Novel. Et enfin les portes soleil qui sont des mini jeux allant du shoot basique depuis un bateau volant à un quizz assez difficile sur la série.

Il serait légitimement facile de juger ces histoires à l'emporte-pièce comme des bonus sans grand importance mais détrompez vous, la récompense, la moelle du jeu est bien là, avec des histoires toujours prenantes, décidément bien écrite, des fois étonnamment sombre et surtout, posant mêmes les bases en terme de scénario dont se resservira les épisodes suivants jusqu'à Sen No Kiseki (Trails of Cold Steel) récemment sorti chez nous ! Un travail titanesque porté sur l'univers qui porte toujours sur des aspects très intéressants de ce dernier.


Les portes sont même l'occasion de phase de gameplay auquel on ne se serait pas attendu.

The Third est réputé pour son scénario plus sombre que les deux précédents volets, en vérité, c'est surtout dû à certaines scènes en particulier qu'elles soient dans le scénario principal ou ces fameuses portes. Il est très probable cependant que The Third comporte des moments parmi les plus mémorables de la série toute entière et que, malgré sa pauvreté de jeu qui m'attriste énormément, il est bien devenu un jeux fréquemment cité comme étant l'un des meilleurs de la série ! L'OST reflète d'ailleurs ça avec des musiques particulièrement épique, parfois même quand les enjeux sont pas aussi grand qu'on l'espérerait (notamment en pleine strate de donjon) mais qui reste néanmoins ma favorite de la série toute entière. En réalité, je ne peux m'empêcher de me dire que le jeu serait beaucoup plus appréciable en faisant le début, quelques sauvegarde savamment placé juste avant les cinématiques "flashback" de Kevin et le final avec toutes les portes débloqués.... Mais bon, ce n'est pas ce qu'on a eu...

Ah oui, et les graphismes n'ont pas changé d'un iota... Qui s'en étonnerait ?

Épilogue tourné vers le ciel

Quelque soit les bouts par lequel on le prend, The Third est sans doute l'épisode le plus étrange de la saga Legend of Heroes. L'idée était de faire un épilogue conséquent aux deux précédents volumes mais on passe finalement plus de temps à s'attacher à Kevin et Ries. Le jeu recycle à tout va tout ce qu'il peut pour procurer du temps de jeu mais les éléments scénaristiques derrières les portes (optionnelles!) sont parmis les meilleurs que la série ait pu mettre en avant ! Le gameplay peut vite devenir fatiguant avec ses donjons pas super intéressants à n'en plus finir et surtout, qu'on connaît déjà pourtant le système de combat n'a jamais été aussi développé et les possibilités aussi nombreuses... Au point qu'il est facile de se perdre dans tous les personnages jouables et leurs équipements.

Clairement je n'ai pas pardonné à The Third le manque de PNJs qui ont fait l'affection que je porte à la série ou même tout smplement le fait que l'on ne visite aucun « vrai » lieu du monde de Legend of Heroes. Un déception assez forte mais qui importe finalement peu vu ce qu'essaye de faire les développeurs. Ce qu'il faut finalement retenir de The Third, c'est que plus que jamais, il présente un Falcom qui a compris que Trails in the Sky a été apprécié par une vaste quantité de joueur. Un Falcom qui ne veut donc pas faire seulement un épilogue de cet univers mais aussi, par le moyen des fameuses portes, ouvrir les problématiques des pays voisins voir de mystères encore inexplorés dans la série à ce jour. De pouvoir ainsi entrevoir jusqu'où va l'univers géant du monde The Legend of Heroes, une série de jeux interconnecté finalement assez unique dans le monde du jeu vidéo.


Un échange qui a des retombées jusqu'aux jeux qui sortent aujourd'hui en 2017.

On pourra citer Suikoden comme série ayant tenté quelque chose d'assez similaire ou même Ivalice partagé entre Final Fantasy Tactics, Vagrant Story et Final Fantasy XII mais ce que s’apprête à faire Falcom à partir de The Third, ça devient bien plus rare !

En réalité, c'est la fin de cette partie du dossier, mais l'aventure de Falcom avec ses Kisekis, elle, n'a l'air de faire que commencer à ce stade !



Conclusion sur la série

Quelle étrange sensation d'écrire la conclusion finale de cette partie de dossier qui en a vu trois au fur et à mesure des sorties au compte goutte de la série... Et pourtant oui, nous avons réussi à mettre la main sur les trois épisodes de la série ! De mon point de vue de (maintenant) fan qui a suivi les épisodes depuis leurs débuts le sentiment de joie est bien sûr grand.... Mais pour le tout venant, que penser de Trails in the Sky dans son ensemble ? Est-il pour tout le monde ? Même le First Chapter dont je ne cesse de tarir les éloges ? Et bien... Oui et non. La manière dont Falcom présente son monde dans les First et Second Chapter est particulière et finalement assez lointaine des autres ténors du genre, il faut être actif dans la découverte des différentes quêtes annexes ainsi que la découverte des personnages qui l'habite. Si le scénario semble classique, il porte sur un monde que l'on a appris à connaitre par soi même ce qui le rend d'autant plus puissant. Le style choisi pour couvrir autant de personnages et un monde si grand est celui de l'écriture, il faut ainsi ne pas avoir peur de lire texte sur texte pendant des heures et à y prendre plaisir.... Au point où je conseillerais peut être encore plus ces jeux à un amateur de Visual Novel que d'un Final Fantasy VII tant cet aspect est prépondérant dans le jeu. Les VNs ayant même tendance à partager son rythme et coté "tranche de vie" avec Trails in the Sky, une tendance tellement forte qu'elle explose carrément dans The Third, les meilleurs bouts scénaristiques étant caché par des endroits particuliers qui consistent majoritairement à lire des dialogues.


XSEED, l'éditeur/traducteur s'accroche comme il peut pour nous délivrer ces épisodes tout en s'amusant.

D'ailleurs à ce propos, le jeu raconte même au final plus souvent les sentiments et interactions entre les différents personnages qu'un scénario ultra épique... Voir des implications politiques. C'est, je pense aussi, ce coté "anti épique" sur une bonne partie des deux jeux qui permet de mettre vraiment en avant les parties qui justement le sont... Une autre raison qui fait que cela ne convainc pas les plus pressés... Du coup étant donné que Trails in the Sky a une excellente réputation, nombre de personne en sont ressortis très déçu par l'ennui que leur a procuré "ce soi disant chef d’œuvre".... C'est bien dommage pour eux mais finalement assez prévisible pour une série qui, sous ses couverts sages de jeux classiques est finalement pas vraiment comme les autres.

Et bien sûr, cela ne s'arrête pas là, Legend of Heroes VII fut annoncé en 2009 dans l'édition collector de Ys Seven et présentaient déjà à ce moment plusieurs indices sur l'histoire qui allait s'y dérouler.... Mais ce sera une histoire pour une autre fois, une chose est sûre cependant, Falcom n'est pas prêt de lâcher le continent de Zemuria pour notre plus grand bonheur !

Retourner à l'indexCommenter sur le forum



Trails Bonus






A propos de The Legend of Heroes: Trails in the Sky - The 3rd (RPG) sortis en 2008 sur PlayStation Portable

DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Fable 3

Corpse Party : Blood Covered

Tales of Eternia