Castlevania Rondossier : La série des Dracula X   PAR Haganeren 





Utilisez l'interface pour naviguer dans le dossier !
Vampire Kiss : La fin du Classicvania





Akumajo Dracula XX / Castlevania Vampire X / Castlevania Vampire Kiss


Support : SNES
Développeur : Konami
Date de sortie : Juillet 1995 (original) / 22 février 2016 (Europe)
Genre : Action/Plateforme


Nous avons vu toute l'histoire de Rondo of Blood, avons insisté sur son impact qui semble indirect chez nous puisque peu de monde connaissait le PC Engine CD en ce temps ! Mais nous avons occulté un fait pourtant bien connu : Le jeu a reçu un remake sur la célèbre Super Nintendo que nous, on connaît bien sous le nom de Akumajō Dracula XX au Japon, Castlevania : Dracula X aux USA et Castlevania : Vampire Kiss chez nous... Pourquoi Kiss ? La légende raconte que c'était pour éviter que l'on pense que le « X » fasse penser à un jeu pornographique.

Cependant, aucun membre du staff original ne semble présent dans la team de ce remake... Pas spécialement une originalité chez Konami m'enfin tout de même... L'équipe semble beaucoup moins grande, ça sent pas très bon tout ça.... Finalement, en aout 1995, en fin de vie de la SNES et à un mois de la sortie de la Playstation, le jeu sort.


La cinématique d'intro ne vaut pas celle du PC Engine CD mais on sent qu'ils ont voulu compenser par un style graphique un peu plus recherché.
C'est une bonne idée !


Vous reprendrez bien un peu de Médusa ?

En vrai, Vampire Kiss fait une plutôt bonne première impression notamment grâce à son premier niveau qui représente toujours aussi bien Aljiba dans les flammes grâce à des supers effets bien plus impressionnantes que ce que pouvait faire la vielle PC Engine CD. ( Par contre, ça ressemble plus du tout à la ville de Simon's Quest et ça c'est dommage ) S'en suit une course poursuite un peu bizarre avec le minotaure qui venait à la base du Niveau 2 de Rondo of Blood puis de la plateforme dans des ruines de bâtiments puis un boss... Bon, si je devais chipoter je dirais que ça manque un peu de secrets à trouver tout ça mais cela reste un plutôt bon niveau !


Le jeu commence bien ! Les flammes d'Aljiba sont plutôt jolies et le jeu semble diversifié !


Malheureusement, très vite on déchantera avec un second niveau certes encore joli avec ses multiples parallaxes mais que l'on semble avoir déjà vu ailleurs et surtout le troisième niveau, source infini d'ennui où on doit monter un grand mur sans grand sens avec des médusas pour venir nous agacer.

Oui, Vampire Kiss est très inégal, il ne reprend pas du tout les niveaux du PC Engine CD et préfère faire les choses à sa sauce... Qui est loin de faire l'unanimité. Ce qui choque c'est à quel point les développeurs semblent avoir voulu exacerber les moments les plus frustrants des Castlevanias normaux en mettant les ennemis les plus lourdingues du jeu encore et encore. Ainsi, quasi chaque niveaux aura son petit passage verticales avec des chauve souris ou tête de méduses, ennemis horizontaux suivant une trajectoire sinusoïdale pas toujours évidente à cerner qui sont des classiques dans la série... M'enfin de là à les mettre aussi souvent y'a peut être exagération non ?


C'est quoi ce niveau de la honte ? Un grand mur à escalader avec des médusas ? Vous aviez rien d'autre ?


Et quand ils sont pas là, il y'a ces chevaliers à la lance, ceux qui peuvent attaquer en bas et en haut et que j'ai congratulé sur Rondo of Blood pour être super amusant à esquiver avec un salto arrière.... Ici, ils sont utilisé à toutes les sauces ! Et ils prennent 5 coups pour être exterminé ! Du coup ils en deviennent franchement gonflant... Que dire alors de l'IGNOBLE niveau 6 qui s'amusera à placer ces affreux ennemis en même temps que des chauve souris spawnant à l'infini ?

Et bien c'est bien simple, vous obtiendrez l'un des Castlevania les plus frustrant qui ait été produit... J'ai tenu à commencer par cela parce que ben... On a bizarrement tendance à l'oublier.. La plupart des critiques viennent du fait qu'il a moins de contenu que Rondo... Bon certes, on verra ça après mais le plus gros soucis à mon sens c'est que le jeu a bien des défauts pour lui ! Et son level design parfaitement non-inspiré dans le meilleurs des cas (je viens de le refinir, je ne me souviens de rien du jeu à part qu'il y'a des chauves souris, des médusas et des mecs aux lances) complètement frustrant dans d'autres ne joue clairement pas en sa faveur !


Aaaah ! Allez vous en !


Cheap Rondo

Après, c'est un peu normal de le comparer à d'autres épisodes de la série... Le joueur occidental allait fatalement faire la comparaison avec Castlevania IV sorti 2 ans plus tôt et les fans de son gameplay se retrouve avec un Richter bien plus statique dont le fouet ne va même pas dans 8 directions ! Bon, en réalité je trouve que c'est pas un mal vu que ça permet aux armes secondaires de garder toute leur importance comme je l'ai souvent dit mais il n'empêche que ça peut décevoir !

Pour les fans de Rondo of Blood, alors là c'est le massacre. Le jeu est bien entendu totalement dépossédé de son ambition narrative mis à part l'intro (aux artworks assez sympas en vrai) ce qui est naturel vu qu'il n'y a plus de volonté de mettre des cinématiques animé. Le jeu possède également bien moins d'embranchement puisque n'ayant que 2 niveaux alternatifs (dont le très joli niveau 5' notez) donc deux filles seulement à délivrer Annet et Maria ( qui sont devenus sœurs pour l'occasion ) sachant que Maria n'est même plus jouable !


J'ai beau être avocat du fouet à 2 directions qui met en avant les sub weapons, faut reconnaitre que Vampire Kiss me facilite pas la tâche.
Régulièrement on trouvera des placements d'ennemi super crispant qui nous fera regretter la maniabilité de Castlevania IV... Genre lui là... il m'énerve...


Avoir la bonne fin n'est également pas de tout repos... Il vous faudra tout comme dans Rondo of Blood trouver la clé qui prendra votre slot d'armes secondaires et trouver la porte pour l'ouvrir... Mais c'est beaucoup plus dur que dans Rondo ! Sur SNES on trouve la clé vers la fin du niveau 3 puis il faut battre le boss de ce niveau avec cette clé équipé, se farcir tout le niveau 4 avec tout en délivrant Maria à l'intérieur pour finalement l'utiliser une dernière fois afin d'ouvrir la porte qui mène vers le niveau 4' alternatif où Annette pourra être trouvé en brisant une fontaine d'eau dans une salle vide qui paraîtrait parfaitement normal à n'importe qui de sensé.... Bon, Rondo of Blood avait aussi son lot de secret vraiment bien cachés... mais le simple fait de pouvoir choisir son niveau facilement change beaucoup de chose ! Ici, la moindre mort vous enlève votre clé et vous oblige à recommencer du niveau 3 pour tout se refarcir ! Au moins, toute cette opération vous garanti un boss caché plutôt cool à la fin du monde 5.... C'est toujours mieux que de regarder la true end qui est euh... Peu différente de la fin normale... Y'a un artwork en plus quoi.... Donc ouais, le fan de Castlevania IV ou Rondo of Blood a de quoi avoir des reproches.

Quant au fan de Castlevania sur X68000 par contre... Non attends, y'en a pas... Par contre c'est Sega qui a dû rigoler cette année vu que sortait sur leurs machines le fantastique Castlevania : Bloodlines.


Du pire de Castlevania....

Graphiquement, le jeu oscille entre des niveaux très ternes sans intérêt avec les niveaux très jolis et remplis de couleur. C'est impressionnant comme c'est inégal ! Le niveau 2 est ainsi bien plus détaillé que le niveau correspondant de Rondo of Blood (même si ce dernier avait une petite transition cool entre le jour et la nuit que n'a pas la SNES) mais la majorité des intérieurs n'ont qu'un seul niveau scrolling ce qui donne la furieuse impression de marcher dans une image png géante au lieu d'un vrai environnement... C'est d'autant plus dommage que c'est un très joli png... Mais ça manque incroyablement de la vie que pouvait avoir les niveaux de Castlevania IV sur la même console... ou même Castlevania III sur celle d'avant !


Lorsqu'on a ce genre de décors on pourrait être tenté de juste trouver ça beau.
Mais vu que tout scroll en même temps sans effet de profondeur ça donne surtout l'impression de marcher sur une grosse image.


Les animations, elles, sont toujours aussi belles puisque reprises du PC Engine CD. C'est en ce point que le jeu se démarque vraiment de Castlevania IV et lui met une tannée... Le feedback super satisfaisant lorsqu'on frappe un ennemi est d'ailleurs toujours présent ! Dommage que pour compenser, le bestiaire est finalement plutôt pauvre avec ces mêmes ennemis qui sont utilisés encore et encore...

On retrouvera également les mouvements de Richter tout droit sorti de Rondo of Blood. Le backflip qui sort bizarrement un peu moins facilement en appuyant deux fois sur saut. D'autres améliorations ont heureusement été conservé : Le fait de pouvoir annuler la direction du saut si on le corrige juste après l'avoir commencé. Le fait aussi de pouvoir sauter depuis un escalier ou encore l'item crush, le fait d'utiliser 20 cœurs pour utiliser une super attaque directement inspiré de votre arme secondaire... Bref, des mouvements assez pratiques quand même...


L'item crush du boomerang pète quand même drôlement moins la classe que sur PC Engine...
Très certainement parce que le marché américain n'aurait pas supporté une énorme croix de Jesus...


…. Restera Castlevania

Parce que oui... Malgré ce Level Design et bestiaire décevant, malgré les graphismes inégaux et malgré l'absence de feature de Castlevania 4.... Ca reste un Castlevania. On prend malgré tout plaisir à sauter vers les ennemis pour leur fouetter la tronche. A tenter d'utiliser les armes secondaires de la meilleurs façon pour arriver à ses fins, on prend plaisir... Juste à jouer... Parce que même si le jeu semble avoir été fait dans le rush d'une deadline bien trop courte (ce qui expliquerait le manque de contenu), cela reste Castlevania.

Le jeu a même quelques avantages notables par rapport à Rondo of Blood ! Ainsi certains décors sont effectivement mieux fichus tout simplement parce que la Super Nintendo est plus puissante. Les artworks mangas de l'intro et de la très joli boxart ont beaucoup plus de personnalité que le chara design très « random anime des années 90 » du PC Engine CD et le jeu se permet même de rajouter une carte qui détaille le trajet du joueur.... Bon, avec une grosse incohérence pour le dernier niveau où le joueur semble se téléporter au centre de la carte mais c'était bien essayé !


L'air de rien, ce décor est plus détaillé que tout ce que Rondo of Blood a pu offrir.
Dommage que derrière, Vampire's Kiss n'a pas son attention des détails.


Et puis, rien que musicalement Vampire Kiss s'en tire avec les honneurs... Ce qui n'a pas dû être simple parce que en face y'avait quand même une qualité CD ! Alors oui si on compare la version SNES de Bloody Tears à celle sur CD... Forcément bon... Le PC Engine CD gagne... Mais maintenant comparons à la version Castlevania IV de Bloody Tears et on peut voir que Konami n'a pas chaumé sur l'amélioration du rendu des instruments ! Bon après, la palette d'instruments de Castlevania IV a aussi son petit charme... Mais bref, si la comparaison ne rend pas vraiment honneur à la version SNES pour des raisons évidentes, pris à part, des musiques comme Picture of the Ghost Ship ou Opus 13 font un job exceptionnel à donner de la pêche au jeu !

Oui, décidément, on s'amuse quand même dans cette déception qu'est Vampire Kiss... D'ailleurs pour faire un aveu, quand j'étais petit je n'avais pas vraiment aimé le tournant atmosphérique de Castlevania IV, son sprite de Simon beaucoup trop gros à mon goût, son manque de sensation dans le fouet... Non... Moi... Je préférais Vampire Kiss bien plus proche des épisodes NES avec son OST qui déboîte et ses coups de fouet qui font du bien !



La version SNES a un combat contre Dracula bien plus dur ce qui est bon vu comme il était trop facile sur Rondo of Blood.
... Mais ils ont pas genre un peu exagéré du coup ? Le moindre coup a le potentiel de propulser Richter à sa mort ! C'est absurde !


Bien sûr aujourd'hui, il faut se rendre à l'évidence. Entre l'osé et atmosphérique Castlevania IV qui faisait vitrine technologique à la SNES, le tournant exploration bourré de secrets qu'est Rondo of Blood, le grand rétro, méticuleux et particulièrement bien équilibré Castlevania X68000 et bien sûr l'excellent épisode Megadrive bourré d'imagination et d'effets spéciaux.... Ben Vampire Kiss il fait bien plat en comparaison... Tous les Castlevanias 16 bits ont une identité forte avec de grandes différences entre eux mais du coup, cet épisode semble être celui qui a tiré le mauvais lot...

Qu'importe, la série avancera sans lui et cet épisode ne sera ressorti que sur Console Virtuelle Wii, Konami essayant généralement d'avantage de mettre en avant l'épisode originel sur PC Engine CD, mettant sous le tapis ce pauvre Vampire Kiss qui, pourtant sera le dernier Castlevania avec une formule "classique" si on except Adventure Rebirth sur Wii... Et ça, ça marque la fin d'un temps.

Retourner à l'indexCommenter sur le forum



Vampire Kiss : La fin du Classicvania






A propos de Akumajo Dracula XX / Castlevania Vampire X / Castlevania Vampire Kiss (Action/Plateforme) sortis en 1995 sur Super NES / Super Famicom

DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Ninja Gaiden

Terranigma

Metal Warriors