Super NES / Super Famicom   Super R-Type   Shoot 'em up   1991  PAR Haganeren 





Les Virtual Console Chapitre étaient des articles hebdomadaires essayant tant bien que mal de suivre la parution des jeux sortant sur Virtual Console. Cet article n'est donc pas vraiment une review puisque j'ai rarement fini les jeux décrit mais est plus une présentation "en profondeur" du jeu...

SUPER R-TYPE


Ah! R-Type!
Ce jeu est au shoot dit "classique" ce que Mario est à la Plateforme, ce que Final Fantasy est au RPG... Un jeu culte, un jeu incontournable, un jeu qui, à lui seul, a su apporter un réel apport au genre!
On pensait à l'époque que rien ni personne n'égalerait le génial Gradius avant un bon bout de temps et là, R-Type débarque en foutant une grosse claque à tout le monde!
Par la suite, les deux séries connurent des suites et des adaptations.
Le soft ici présent est un remake du second R-Type sur SNES. Apport justifié ou ratage complet?
C'est ce que nous allons voir!

Et c'est partiiiiiiiiiii *Boom*

Comment Boom?
Ah oui d'accord! C'est les méchants, je suis gentil (enfin, je suppose)
Je dirige un super vaisseau de la mort qui tue nommé R9, mon but : Dégommer une grosse entité alienne appelée Bydo qui est revenue pour la seconde fois! (Et qui a pas fini de revenir au passage....)


Tout le monde s'active autour du R9!
(Personne n'a l'air de souffrir du fait que le hangar et directement ouvert sur le vide spatial d'ailleurs...)


L'attirail du vaisseau peut paraitre simple, mais à la base, il a totalement révolutionné le genre.
Sachez qu'en appuyant longtemps sur le bouton de tir, on peut concentrer le tir pour lancer un puissant "beam" lorsque la jauge de charge est remplie... Ça a l'air tout bête mais c'est R-Type qui a inventé.
R-Type 2 améliore le système en inventant le "Mega Beam" ! (Le nom est de moi oui...)
Maintenant, si on charge après avoir rempli la jauge de beam, celle-ci se reremplira d'une autre couleur... Lorsque la jauge est bien surchargée, relâchez (enfin) le bouton tir et vous aurez le plaisir de voir le MEGA-BEAM-QUI-DEFONCE-TOUT-ET-QUE-CA-FAIT-DU-BIEN ! Ô_Ô
Attention, si vous laissez le bouton trop longtemps, votre jauge se déchargera et vous aurez le malheur de voir votre MegaBeam amoureusement gardé pour être balancé à un moment bien précis changé en un simple beam tout simple et ridiculement pas puissant... :/
Pas cool...
Le jeu a donc la dimension de "Je charge maintenant, pour tout décharger à cet instant..."
Une subtilité bienvenue... (Ou pas mais nous le verrons après)


Le MagaBeam... Avec son mode de déplacement si particulier (indescriptible), il se fera un plaisir de vous débarrasser des petits canons aux alentours...


Si vous ne voulez pas de beam et que vous voulez simplement tirer des petits tirs tout simples. Un confortable bouton autofire vous permet de lancer plein de tir sans vous esquinter le pouce à taper comme un dégénéré... Pratique

Mais ce n'est pas fini! On a pas encore vu LA subtilité de R-Type.
Le module "Force"!
Qu'est-ce que c'est que ce truc? Et bien il s'agit d'une petite boule multi-fonctionnelle qui vient vers le joueur lorsque ce dernier prend un bonus.
Cette boule peut se coller à l'avant ou à l'arrière du vaisseau.
Collée, elle sert de bouclier contre la majorité des tirs.
On peut aussi la balancer violemment d'une simple pression sur le second bouton.
Lorsqu'elle est détachée, elle peut tirer des petits tirs contre les ennemis. Le module étant invulnérable, il peut être salvateur de le balancer comme un éclaireur dans un endroit grouillant d'ennemi. Évidemment, tout ennemi rencontrant le module se fait atrocement mal...
Et c'est une fois dans le jeu que l'on ressent toute la subtilité du gameplay!
On balance le module sur les ennemis devant, on le dirige (plus ou moins) en bougeant de haut en bas pour arroser tout le monde sans risque, on le rappelle, on le colle à l'arrière pour se protéger des traitres lâches enfoirés qui attendaient que l'on se focalise devant pour arriver par derrière, on relâche le module, on le reprend à l'avant... Bref, le gameplay est souple, intéressant et de véritables stratégies de placement doivent être mise en place pour oser songer finir le jeu!


Et hop! Je lâche le module et c'est lui qui fait tout le boulot! ^^
Éclaireur, bouclier, augmentation de la puissance de frappe...) Il fait vraiment tout ce machin!


Enfin, comme dans tout bon shmup qui se respecte, le tir augmentera de puissance.
Il peut prendre des formes très variées comme les flammes qui suivent les murs, les tirs oranges qui vont tout droit et prennent beaucoup de place ou le tir rouge bien concentré, ici pour balancer un max de dégât...
A noter que l'on peut utiliser ces tirs que lorsque le module "Force" est collé à vous... Si il est collé à l'arrière, le tir s'échappera de derrière... Encore de nouvelles possibilités!


Mon armes favorite, le laser qui rebondit partout! L'idéal dans les passages étroits... Et comme 70% du jeu se situe dans des endroits étroits...



Oh, tiens, Game Over...

Comme nous venons de le voir, R-Type est avant tout l'un des shoot-em up les plus complet au niveau gameplay!
Vous aurez en effet besoin de tout ce gameplay pour venir à bout des 8 (je crois...) niveaux de cauchemar dont est constitué le titre!
Honnêtement, si je regarde mon dictionnaire au mot "difficulté", je suis sûr que je tombe sur R-Type! Les développeurs sont un ramassis de vicelards venus de toutes parts dans l'unique but de faire souffrir le joueur le plus possible! (Bon ok, là, j'exagère... Mais pas trop moai1 )


NON! Ô_Ô
Casse-toi! Casse-toi!
*Boom*


Mais cette difficulté n'est pas aussi affligeante que l'on pourrait le croire.
En effet, le jeu est, certes, frustrant, absolument frustrant mais, je sais pas, j'ai envie de continuer, d'aller plus loin, de voir derrière le **** d'obstacle/ennemi/tir (rayer la mention inutile) qui m'a arrêté. (Parce que dès qu'on se prend UN truc, on démarre au début du niveau et sans rien, armé de son lance pierre de base! Bref, on est encore plus dans la mouise qu'avant!)
Tout cela étant dû à un level-design particulièrement bien songé! Tout est mis en place pour tirer un maximum parti du gameplay de R-Type... Il s'inspire également très largement de son grand frère R-Type premier du nom et de ses idées de génie.
Ainsi, le monstrueux niveau 7 de R-Type (le labyrinthe) a été repris pour devenir un labyrinthe... Mouvant... Rien que d'y penser, j'ai envie de balancer mon PC par la fenêtre tellement cet instant était pénible... Rien que d'y penser... Mais bon, quand c'est passé, qu'est-ce qu'on est content!



Une idée absolument culte venant du premier opus : Un niveau où l'on ne fait que combattre un boss gigantesque.
L'idée est également reprise dans cet opus


Enfin, venons en aux boss, ils savent être gros et impressionnants, leur point faible est généralement facilement identifiable et bien sûr, très difficile d'accès!
Une solution agréable serait d'envoyer toute la sauce de votre MEGA-BEAM-QUI-DEFONCE-TOUT-ET-QUE-CA-FAIT-DU-BIEN, le résultat est souvent impressionnant mais le tir est loin d'être facile à placer.
Vous avez également la solution, plutôt efficace de lancer le module "Force" contre le point faible de l'ennemi... Ce qui lui permettra de crever lentement et avec d'atroces souffrances alors que vous vous "contenterez" d'esquiver tout ce qui peut arriver sur vous durant sa mort. (Nyark Nyark!)
Enfin, vous avez la solution du "Je lui balance plein de tir jusqu'à ce qu'il crève"... Plutôt risquée, c'est généralement l'approche que l'on a au début du boss... Avant de trouver le moyen de le démonter de manière plus sûr.
Les boss de R-Type, c'est pas de la gnognotte!


Super Charge Ok, Placement Ok, point faible A DECOUVERT.
Ce boss mourra en un coup, oui!


Toujours est-il qu'une personne normalement constituée aura bien du mal à venir à bout du jeu... Quoique...

Une reconversion SNES nulle... ou pas...

Sachez avant tout que la reconversion SNES de R-Type II a été l'une des plus critiquée qu'il soit! En effet, cette dernière a fait parti de la première fournée de jeux sortis sur SNES qui avait la particularité de n'utiliser que le assez lent processeur principal de la SNES et non ses co-processeurs...
Le résultat ne se fait pas attendre : d’affreux ralentissements viennent mettre le jeu en un état de léthargie absolument insupportable!
C'est bien simple, au final, dans le jeu, on a dû voir plus de passage où ça ramait que lorsque que ça ne rame pas!
Pour un grand fana de R-Type, le jeu lui apparaitra ainsi : Lent et mou et il est vrai que lorsque l'on teste les autres versions du jeu (Arcade bien sûr, mais aussi Amiga voire plus récemment PSX), on ne peut qu'être déçu d'un tel résultat...
Ceci dit, ce défaut aura une incidence assez inattendue, le jeu est maintenant beaucoup plus accessible et beaucoup plus facile!
Ne vous attendez pas à des miracles hein! Mais il est clair que si vous voulez vous lancer dans le shoot-em up dit "classique" voici le jeu qu'il vous faut!


Le tout est de trouver le bon endroit où placer ce foutu module... C'est pas évident quand le boss ne fait que de bouger!
Heureusement que les ralentissements sont là...


Cette reconversion contient également quelques particularités.
Ainsi, son premier niveau (pas bien fameux, il est vrai) est totalement inédit... Bien qu'il me rappelle fortement le premier niveau de R-Type premier du nom...
Au niveau technique, enfin, la version SNES s'en tire finalement avec les honneurs puisque les sprites sont plutôt bien détaillés.
Ceci dit, il est clair que le manque de pêche baisse la note puisque certains détails présents dans les versions arcades sont tout simplement absents dans celle-ci. Par exemple, un gros laser venant d'un boss abimait l'un des bloc situé derrière dans la version Arcade... Au bout d'un moment, le bloc se détruit laissant apparaitre un autre bout du boss (qui ne sert pas à grand chose, c'est vrai, mais ça met dans l'ambiance! ). Sur SNES, malheureusement, rien de tout cela....


Certains décors ont changés pour des raisons que j'imagine techniques.


Les musiques sont un peu du même ténor. Des thèmes anciens et cultes côtoient des nouveaux thèmes bien plus insipides. Les plus fanas d'entre vous reprocheront peut être le mixage des thèmes sans trop de bon gout.
Personnellement, cela ne m'a en rien dérangé durant le jeu.

Pas cher mon R9! Qui veut mon R9? Seulement 800 points Wii!

Il est clair que ce jeu ne s'adressera qu'à l'élite hardcore et masochiste du shooter de base... Pas le genre de jeu que l'on va voir dans le top20.
Ceci dit, si vous avez toujours été attirés par le shmup, c'est peut être le moment, et oui mon gars avec ce R-Type II "pack entrainement" tu auras une vraie formation pour parvenir au bout du monstre d'arcade qu'est ce jeu!
Difficile, mais pas impossible, là est la différence!
Sinon, pour le même prix, vous avez le cultissime R-Type sur PC Engine déjà sorti sur VC... Ca vaut peut être plus le coup, qui sait? A vous de voir!


DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Xexex

Ys III : Wanderers from Ys

Might and Magic Book Two : Gates to Another World