PC   Puzzle Agent   Aventure   2010  PAR Costiome 




TellTale Games est une jeune entreprise de jeux spécialisée dans les point & click, connue particulièrement pour les nouveaux épisodes de Sam & Max en 3D, jeux d’excellente qualité qui vont même jusqu’à surpasser le jeu original de Lucas Arts.
Alors, lorsqu’un jeu TellTale sort sur Steam sous le label « jeux indépendants » sans que j’en entende parler auparavant, ça éveille forcément ma curiosité. M’enfin bref, j’ai tout de même attendu la promo de Noël pour acheter ce jeu, qui fut une très agréable surprise.




Puzzle Agent est un sympathique petit point & click développé sur PC. Il s’agit de l’adaptation d’une série de romans Grickle, écrits et illustrés par Graham Annable, qui n’est autre que l’un des directeurs en character design de TellTale. On sent bien que ce jeu est un jeu « bonus » de TellTale et qu’il ne constitue pas un projet principal, vu le peu de publicité que le jeu s’est fait. Néanmoins, il mérite d’être connu et d’être testé, pour vivre quelques instants la ville de Scoggins, une ambiance unique.


On ne peut pas vraiment dire que l'accueil soit très chaleureux dans le coin.


Welcome to Scoggins
Nelson Tethers est un agent du FBI, département Puzzle Research. Il s’occupe en solitaire de résoudre des énigmes pour mener ses enquêtes. Sa nouvelle mission est de la plus haute importance, puisqu’il s’agit d’enquêter sur l’arrêt d’une usine de gommes, unique fournisseur de la Maison Blanche. Nelson va devoir mener l’enquête dans Scoggins, petit village enneigé.
Scoggins est un village atypique de l’Amérique du Nord ou du Canada, où les rares habitants doivent se déplacer en motoneige à travers la forêt et vivent dans leur chalet en bois. Evidemment, ce n’est pas un village touristique, et les habitants seront très peu enclins à répondre aux questions qu’un étranger leur pose.
Il va donc falloir, à la manière d’un Professeur Layton, répondre à des énigmes diverses pour que les autochtones acceptent de lâcher leurs informations.


Devant l'usine de gommes. Comme vous le voyez, il a l'air de manquer un rouage à l'ouverture du portail.


Le scénario du jeu est travaillé et original, car il mêle des situations fantastiques, notamment des histoires de voyage dans l'espace et de méchants lutins de la forêt, avec un ensemble cohérent et agréable à suivre. La seule victime de toute l'histoire, finalement, ne se trouvera être que le pauvre Nelson Thethers, qui se demandera à chaque évènement où il a bien pu tomber, en enregistrant ses rapports sur cassette. C'est intéressant, et vachement drôle.
Tout cela passe par des situations et des dialogues dignes des jeux TellTales par leur originalité, et l'humour si particulier des point & click. A titre d'exemple, lorsque vous demandez à un vieil homme où se trouve l’hôtel, celui vous définit un trajet, en sortant de la ville, passant par la forêt et rejoignant le village par l'autre côté. Finalement, on arrive devant le même vieux, qui nous indique qu'on est bien devant l’hôtel.


Qu'est-ce que c'est ? Je rêve ou quoi ?


Les énigmes sont originales et variées, il peut s’agir de calcul, de logique ou de perception, et même si elles sont très simples au début du jeu, certaines se compliquent et demandent une profonde réflexion... Le tout reste quand même très agréable, et si une énigme bloque, on a le droit à quelques indices qui aident vraiment. On est donc jamais bloqué, et on a toujours un moyen de laisser une énigme de côté pour continuer de parler aux personnages ou faire avancer le scénario, pour revenir un peu plus tard sur cette énigme.
Le jeu est très court : il m’a fallu 4h pour le boucler entièrement. On peut revenir sur les anciennes énigmes, résolues ou non, à travers un menu d’ailleurs très sympa : chaque énigme est comme un dossier du FBI, et le menu est déroulant comme un classeur dans un tiroir de rangement.


Une des premières énigmes du jeu, très simple mais sympathique. Il s'agit de trouver le numéro de la chambre de Thethers.


Enfin bref, je ne peux que vous conseiller de tester ce titre, non pas pour le gameplay, ni pour les énigmes, mais l’ambiance incroyable de ce jeu qui m’a marqué. Après, on aime ou on n’aime pas. A vous de voir, si vous avez ou non le goût de connaître l'incroyable dénouement de Puzzle Agent!


DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Ihatovo Monogatari

Enslaved : Odyssey to the West

Analogue : A Hate Story