PlayStation   Valkyrie Profile   RPG   1999  PAR Haganeren 




Valkyrie Profile



Recherche guerrier valeureux si possible mort dans d'atroces souffrances.
En cas de candidature, vous adresser à l’hôtesse. moai1


Support : PSX
Version : English
Développeur : Tri-Ace
Editeur : Square Enix de nos jours, Enix à l'époque.
Genre : RPG...


Le Ragnarok approche, eh oui, la fin du monde, l'incident bête quoi. Et comme à chaque fin du monde, le bien (les Aesir) doit combattre le mal (les Vanir) afin de voir qui aura la main mise sur la terre une fois ressuscité.

Afin de se préparer face à la guerre contre ce puissant ennemi, Odin décide d'envoyer une Valkyrie Lenneth avec la charge de trouver les âmes des plus grands guerriers afin qu'ils deviennent combattants dans l'au-delà, aux cotés des Dieux.

Cette Valkyrie c'est vous.


C'est une façon de se tenir pour demander un service ça?


Ride of Valkyrie

De part la nature même de l'héroïne la construction du jeu est extrêmement étrange. En tant que Valkyrie, vous pouvez voler et faire le tour de la planète en moins de 20 secondes top chrono comme le plus balèze des airships de FF. Tous les endroits, en tout cas villages (et je soupçonne que ça soit le cas pour les donjons aussi) sont ouverts dès le début... Mais vous n'avez absolument aucune raison d'y aller à priori... En fait, tout est extrêmement guidé, en appuyant sur « Start », la Valkyrie se mettra à tourner sur elle-même et à entendre la voix d'une âme prête à se faire tuer.
Cela indique la prochaine destination.


Chargement du prochain coin à visiter.
Veuillez patienter


Et le jeu avance ainsi, de destination en destination, il y en a de trois types, des villages, des donjons et des « phases de recrutement »... En fait on ne peut pas vraiment parler de phase. Il s'agit de regarder l'histoire d'un personnage et d'assister à sa mort... Généralement assez touchante... Pour qu'on puisse ensuite l'avoir en tant que personnage, le joueur aura donc rarement une interaction mis à part quelques combats par ci par là...

Là où le jeu est assez impressionnant est dans le fait qu'il réussit généralement à nous attacher à des personnages en moins de 15 minutes. Les histoires des persos ne sont peut-être pas forcément originales mais elles fonctionnent très bien. En dehors de cela, Valkyrie Profile souffre d'un manque de clarté assez incroyable, on a souvent beaucoup de mal à faire le lien entre chaque personnage puisque entre chaque phase de recrutement, de l'eau a coulé sous les ponts !

Ca c'est pour la partie « humaine », l'histoire coté « dieu » est heureusement bien plus claire, plus simple et aussi bien plus badasse.

Au final, le scénario de Valkyrie Profile est une curiosité à voir absolument, certains en ont pleuré, d'autres ont juste été un poil surpris, dans tous les cas, c'est vraiment un drôle de truc !

Embaucher des âmes, les faire combattre puis les envoyer à Asgard, c'est le leitmotiv de base. Que ferez vous au final ? C'est pas si simple d'envoyer des personnages à Asgard, Dieu seul sait ce qui leur arrivera.


Les histoires savent être assez diversifiées pour ne pas lasser le joueur


Le jeu se découpe en plusieurs « phases » qui durent un certain nombre d'unités appelées « périodes ». Visiter un endroit vous prendra plusieurs « périodes ». Il serait dommage de perdre du temps à visiter le monde et ne plus en avoir assez pour embaucher tous les personnages que la phase nous permet d'embaucher... C'est ce qui achève le dernier bastion de liberté de Valkyrie Profile, le scénario est extrêmement linéaire, non pas que ça me déplaise mais l'impression de liberté que l'on pouvait penser avoir en volant au dessus du monde n'en est pas moins factice... Dans le fond, n'est-ce pas ce que ressent la Valkyrie elle-même ?

Adventure of Valkyrie

Quant on pense à un « RPG 2D » on pense généralement pas à 36 choses. Une bonne vue du dessus ou à la limite une vue isométrique et on est parti.
Et bien non, Valkyrie Profile décide de faire une vue de profil, comme ça, bam, for lulz. Alors qu'à l'époque tout le monde jurait par la 3D, Valkyrie Profile fait le pari de se la jouer mais genre 2D jusqu'au bout des doigts, une véritable audace ! Il faut dire que des A RPG en vue de profil on en a eu quelques-uns, mais des RPG avec une séparation nette entre les batailles et l'exploration en vue de profil, ça se fait déjà nettement plus rare que ce soit sur PSX ou ailleurs !


Promenade matinale dans un donjon.


Le pire c'est qu'il y a carrément tout un gameplay à partir de ça. Votre personnage peut sauter, porter des trucs, et balancer un petit tir permettant de geler les ennemis.

Un ennemi gelé peut servir de plateforme.
Mais en tirant sur un mur, on peut créer un bloc de glace. En tirant su ce même bloc de glace, il devient plus gros. En retirant dessus il éclate ce qui a pour effet de propulser la Valkyrie et de laisser de la poussière de glace en l'air (?) pouvant servir de plateforme.
Vous pouvez aussi découper les blocs de glace avec votre épée pour avoir des bouts transportable...

Tout ces petits détails de gameplay servent étonnamment la plupart du temps à ABSOLUMENT RIEN. Faut bien le dire.

Bon ok, le coup de la poussière de diamant et de l'ennemi gelé en guise de plateforme ça sert à l'occasion mais sinon oui, j'ai déjà essayé d'empiler des blocs de glace transportables pour s'en servir comme marche pied... Euh.... Y'a aucune énigme qui oblige VRAIMENT le joueur à faire ça pour passer.


De vous à moi, encore heureux parce que c'est chiant...


C'est amusant de faire un « mini gameplay plateforme » qui ne sert à rien, mais les développeurs ont tout de même un peu bâclé l'essentiel à mon goût. Le saut a en effet une certaine tendance à se la jouer « Castlevania », une fois une courbe de saut décidée, impossible de revenir dssus. (Bon, contrairement à Castlevania on peut revenir en arrière durant un saut mais c'était pour l'exemple)
Par ailleurs, quand bien même le personnage court à toute allure si on appuie sur une direction, il aura des fois tendance à se mettre à marcher dans les endroits les plus incongrus... Genre quand il va se faire atteindre par un ennemi.
En y repensant, je crois que la marche se déclenche en appuyant deux fois sur une direction... Pas le choix le plus cool qui soit...

Ce ne sont bien sûr que des mini problèmes, contrôler la Valkyrie est de façon générale un grand plaisir.

Dungeon Master

Les donjons sont par ailleurs généralement très intéressants, il y aura à peu près tout ce qu'on peut espérer d'une énigme de donjon de RPG lambda à l'intérieur, des énigmes à base de réflexion, à base de mémorisation, à base de logique. Des choix multiples, des objets à placer à d'autres endroits, des labyrinthes fantasmagoriques et même d'autres bizarreries plus conceptuelles que je me garde de vous spoiler.


Des donjons tout en souplesse


En fait, le seul véritable reproche que l'on peut faire aux donjons est la répétitivité des décors. Comme vous avez pu le voir sur les images, les graphismes sont juste magnifiques et les décors sont particulièrement travaillés... Le corollaire de cela est que l'on verra souvent les mêmes environnements dans un même donjon vu comme les graphistes doivent bosser comme des acharnés. (Pas tant qu'un Odin Sphere ou un Murasama ceci dit)

Au final, on s'y perd encore plus et pour s'y retrouver, la map, très bien faite, ne sera pas de trop!

Come to me Dark Warriors, Battle Awaits Us

Et comme si ça suffisait pas, Valkyrie Profile possède l'un des systèmes de combat les plus étranges qu'il m'ait été donné de voir en ce bas monde. La première fois qu'on joue avec Lenneth, on fait n'importe quoi et ça fait des trucs absolument fabuleux à l'écran, tout est surchargé, ça dézingue de partout et vous invoquez déjà l’Armageddon sur vos opposants...


Yeaaaaaaah! moai1


Mais si on creuse c'est plus subtil que ça : vous avez (généralement) quatre personnages à la droite de votre écran, chaque touche de votre manette correspond à un personnage. En appuyant sur Triangle, le personnage du haut s'active et va donner un coup à l'ennemi. En appuyant sur Carré, c'est Lenneth, à gauche, qui va mettre son petit coup aussi, en ré-appuyant sur Triangle, le personnage du haut mais son DEUXIEME coup bref, vous avez compris.

Pour attaquer avec un personnage il suffit d'appuyer sur le bouton lié à ce personnage, si vous appuyez sur tous les boutons en même temps... Bah tout le monde se précipitera les dents en avant sur l'ennemi sélectionné pour lui apprendre à vivre.
Chaque personnage possède trois coups qui lui sont propres. Un coup brise garde, un coup qui passe derrière, un coup puissant, un coup à distance, un coup classique, bref, les coups peuvent avoir des propriétés qui ne sont pas sans rappeler les jeux de bastons. Le joueur devra faire son petit combo perso (ou garder celui par défaut) dans les options afin d'organiser ces trois coups car savoir utiliser tel coup à tel moment est quelque chose qu'il faut savoir faire afin de tirer le meilleurs partis de ses combattants.


L'écran de bataille classique


En utilisant ses coups rapidement sur le même ennemi, une jauge augmentera, lorsqu'elle atteint le 100, on rentre en mode GIGA TATANE. Tous les combattants ayant participé à augmenter la jauge peuvent tour après tour balancer leur plus grosse attaque, généralement particulièrement impressionnante, allant de l'animation fabuleuse du Nibelung Valesti aux scènes CGs des grandes magies que permettent de faire certains bâtons spéciaux.

… Enfin en théorie... Dans les faits c'est plus compliqué que ça, y'a des systèmes d'attente avant de lancer les plus grosses attaques (pour éviter d'en sortir genre les mêmes deux tours d'affilée), les mages aussi sont compliqué enfin bref, y'a plein d'autres subtilités et on apprend plus ou moins sur le tas... Nous y reviendrons...

Goddess Battle... Forever

Sans rentrer dans les détails, les combats de Valkyrie Profile sont particulièrement impressionnants. Ca pleut des effets spéciaux dans tous les coins et le dynamisme du système est à tout épreuve. Le joueur bénéficiera par ailleurs de certaines compétences complètement abusées de type (soigner 50% de la vie de quelqu'un de temps à autre, si je crève, j'ai des chances de revivre, voir carrément du « si je crève, je revis tant que l'objet X n'est pas brisé » ). Des compétences de fou qui sont souvent données par des objets brisables durant le combat, beaucoup d'armes extrêmement puissantes ont ainsi de 3 à 7% de chance de se briser durant un tour... Et ça peut arriver très vite. Ce type d'arme est donc à garder pour les grandes occasions... Et quand arrive ces grandes occasions, on peut clairement se faire plaisir.

Vu qu'on a des compétences de taré, les ennemis peuvent aussi se mettre à développer des trucs aussi abusés que vous... Genre une attaque qui défonce toute votre équipe... Ni plus ni moins. A la fin ça devient une bataille pour savoir ce qui craquera le plus vite entre vos compétences/objets de résurrection automatique et la vie du boss moai1


Ces enfoirés de crabe ne craignent rien à part la magie... Mais genre même votre Giga Nibelung Valesti ça leur fout genre 3 points de vie en moins... Et ça c'est moche


En tout cas pour arriver à ce niveau, la maîtrise de son personnage fraîchement débarqué dans l'après monde est nécessaire et en plus absolument fun. Chaque bonhomme a en effet des animations bien distinctes et des coups bien personnels ce qui fait qu'il reste attachant à sa manière même si on entend plus parler de lui après son scénario.

Malgré cela, une fois que l'on connait la façon de placer les attaques de son équipe, les combats finissent toujours par trop se ressembler, revoir 150 fois la même attaque spéciale, aussi classe soit-elle peut s'avérer clairement ennuyeux au bout d'un moment... Même si cela ne m'a pas tant dérangé d'un point de vue personnel.

Exploit technique

Cela a été dit et je le redis, le jeu est véritablement magnifique, les décors sont oui, complètement en 2D sous plusieurs parallaxes ce qui donne une véritable impression de profondeur. En dehors de cela les sprites sont tout aussi travaillés voire davantage. Chaque personnage jouable (jusqu'à 25 !!) possède ses propres sets d'animations que ce soit en combat ou alors qu'il vit son histoire. Les sprites savent être très expressifs et les portraits qui accompagnent les dialogues renforcent ces expressions.


Ce jeu est juste magnifique


A l'heure où on ne jurait que par la 3D, oui, Valkyrie Profile rentrait dans le panthéon des plus beaux jeux 2D accompagné d'autres petits malins comme Legend of Mana... C'est ce qui fait que le jeu n'a que fort peu vieilli de nos jours contrairement au septième épisode d'une célèbre saga et que sa réédition sur PSP fut possible sans grand heurt.

En dehors de cela, le jeu est aussi une grande réussite musicale. Sakuraba signe ici une partition qui fera sa renommée à jamais. L'un de ses travaux les plus magnifiques et cela se ressent tant l'épique de ses morceaux -frais à l'époque- le rendra célèbre.

Le doublage anglais est hélas d'un autre calibre... Au fait c'est assez curieux, il est parfois très réussi, des fois très... mécanique. On a l'impression que les doubleurs avaient comme consigne de ne surtout pas parler trop vite pour aller en même temps que le texte apparaît. (Relativement lentement en plus)
Cela peut des fois gâcher certains effets et c'est bien dommage.
D'autant plus curieux que ces mêmes acteurs, quand ils sont un peu plus libres (genre en combat) savent nous faire des voix totalement convaincantes...

Heureusement que même durant les phases de dialogues, ce coté « mécanique » ne ressort que rarement et on finit par s'habituer.

Alone in Asgard

Histoire, Graphisme, Gameplay, tout semble être plus ou moins présent d'une drôle de façon pour ce Valkyrie Profile. Pourtant le plus gros défaut du jeu n'a pas encore été abordé (ou très peu), il s'agit de l'absolue NON CLARTÉ de l'ensemble.

Le gameplay déjà, oui, il y aura des fois où vous ferez des trucs fantasmagoriques sans que vous pigiez ce qu'il se passe... Et d'autres fois où vous ferez des trucs de merde en vous demandant ce qui a bien pu changer par rapport à avant. (Généralement c'est à cause de l'équipement)

Aussi, l'inventaire est un véritable foutoir. Il est possible d' « acheter » des objets dans les points de sauvegarde et sur la map grâce à des Materialize Point (MP). Ces derniers sont distribués si vous envoyez des bons bonshommes à Asgard ou si vous « vendez » vos objets en faisant « Convert MP » dans l'inventaire... Ouais alors je crois qu'il y a un tutoriel planqué quelque part au début du jeu mais pfff les gens oublient quoi.

Et puis en plus, y'a une autre subtilité, moyennant finance, vous pouvez changer la plupart des objets présents dans le jeu en un AUTRE objet. Genre un sort de feu avancé se change en sort de glace avancé. Ou un bouclier cassé en un bouclier pas cassé. (Thanks Captain)

Encore mieux, si vous possédez certains objets (si vous ne le loupez pas dans les donjons surtout) vous pouvez changer un objet en quelque chose de plus mastoc si vous l'équipez.

Tout cela est absolument et complètement INVISIBLE. Merci GameFAQs sérieux!


Ca doit être bien... Non?


Allez, il y a bien d'autres trucs obscurs dans le jeu mais le pire n'est pas là, le pire c'est la fin !
Si vous finissez le jeu pépère en faisant tout que ce qu'on vous dit vous atteindrez la fin B... Et euh sans vouloir spoiler, vous serez genre hyper deg. C'est une fin des plus décevante... On a pas l'impression que c'est « fini » quoi.

Et pour cause ! Pour avoir la « vraie » fin, la fin A, il faut faire une série d'actions absolument IMPOSSIBLE à deviner à partir de la phase 3. Ca va de « essayer de faire descendre une obscure jauge planquée dans le statut de la Valkyrie » à « aller à un endroit précis planqué dans la map pour voir une scène spéciale sans que cela soit dit par la concentration que l'on suit pourtant depuis le début du jeu ».

Dieu merci il existe de nos jours des guides nous donnant la marche à suivre facilement sans nous spoiler la tête mais ça reste franchement lourdingue et c'est actuellement sans doute le pire défaut du jeu.

(Par contre la fin A elle vaut clairement le coup...)



Vous pouvez pas savoir à quel point... moai1


C'est là, Val qui rie!

Il y a des classiques que l'on a pas envie de faire parce que tout le monde nous dit que c'est vachement bien. Valkyrie Profile fait sans doute parti de ces derniers tant il est populaire, peut être même un poil overhypé mais définitivement populaire.

Pourtant plus qu'un excellent jeu, il s'agit d'une drôle d'expérience! Après tout, un RPG action tour par tour vu de profil avec un déroulement pareil, on en voit pas tout les jours ! Touchant, intéressant, intelligent, beau, Valkyrie Profile est sorti sur PSX (et donc dispo sur PS2), sur PSP et peut même être acheté pour la PS3. C'est un classique indémodable qui ne vieillira sans doute jamais.

Alors... Qu'attendez vous?


DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Ultima

The Misadventures of Tron Bonne

Grandia