PC   The White Chamber   Aventure   2005  PAR Haganeren 




J'ai toujours eu un petite faible pour les point & click d'horreur. Mais eh, vous savez quoi ? C'est pas si commun ! Il y'a bien longtemps I have no mouth and I must scream et Sanitarium m'avait initié à la chose. J'ai eu le (non)plaisir de foirer continuellement à jouer à Dark Seed dans un confort acceptable et Phantasmagoria ne m'a, curieusement, jamais attiré.

Alors forcément, lorsque l'on apprend, au détour d'un forum, l'existence d'un point & click indie cyberpunk en anglais. On attend pas, on fonce !

The White Chamber



Support : PC
Version : Anglaise (Je déconseille la version française, elle est incomplète et la police de caractère est moins cool.)
Développeur : Studio Trophis
Genre : Point & Click


A la base projet étudiant étendu à un jeu complet en 2005. The White Chamber met en scène une jeune femme qui se réveille dans un tombeau luisant dans le noir, sans le moindre souvenir de ce qui a pu arriver. Elle se trouve dans un vaisseau où manifestement, quelque chose de très mauvais s'est déroulé. Bien des questions se bousculent dans son esprit et toutes les réponses ne seront pas plaisantes...


3 questions viendront titiller le joueur dès le début de l'aventure


I'm in space and I must scream

Les péripéties auxquels la belle s'adonnera constitueront un très gros point fort pour le jeu, le scénario est très bien construit et le vaisseau est un vrai plaisir à parcourir !
Enfin, personnellement, j'ai toujours trouvé que le point & click, ses énigmes et son coté très « terre à terre » se mariait délicieusement bien avec les ambiances les plus horrifiques. Voir des descriptions très froides d'objets morbides associés à des actions comme « take » ou « look » m'est toujours apparu comme un léger détournement très intéressant du genre.
The White Chamber choisit donc, lui d'instaurer une ambiance lourde au moyen de graphismes et d'une bande son plutôt réussi... Et de tourner à des instants très dérangeant de temps à autre.


Le jeu fait parfois l'apanage du gore. C'est un peu du Silent Hill avec des couleurs très vives en somme.


Le son est bien sûr particulièrement soigné pour coller aux différentes pièces et leurs ambiances. On se surprendre à guetter le moindre son anormal, juste au cas où... Le jeu préfère donner une ambiance très lourde plutôt que de s'en tenir au simple screamer et ça marche plutôt bien dans pour un point & click ! Il conviendra cependant de noter que, du coup, le jeu ne cherche pas vraiment à faire peur au joueur, tout au plus tient il a le déranger. (Tout comme d'autres point & click « horrifiques » )

Dark Manga

Le jeu se démarque énormément de part son design manga extrêmement curieux. Avoir des mangas cyberpunk n'est pas une première mais typiquement, la coiffure de l'héroine rappelle plus des shonens pour enfants style Beyblade qu'un Gunnm !
Ce mélange assez curieux a jamais réellement fini de me déranger. Je peux pas dire que ça marche pas et que ça coupe l'ambiance, mais je peux pas dire que ça l'accompagne particulièrement bien non plus. On sent vraiment que c'est un choix qui a été fait par goût personnels quoi.


Un design particulier pour un tel type de jeu.


De part sa nature amateur, on sent que les personnes se sont grandement amélioré entre le tout premier écran (où les fenêtres ont l'air de flotter dans les airs...) et les derniers. L'animation in-game est également pas fantastique mais le jeu est doté de quelques cinématique assez impressionnantes !

The Gameplay of Aliens Island

Le jeu, en terme de gameplay, est d'un classique déconcertant : On clique à un endroit pour y déplacer notre protagoniste, le clic droit sur un objet interagissable ouvre une fenêtre permettant de savoir si on souhaite le regarder ou interagir avec.
Il est évidemment possible de ramasser des objets et de les utiliser afin de débloquer la progression. A noter qu'à plusieurs reprises, le joueur doit se servir des interfaces du vaisseaux qui sont, pour le coup, assez bien foutue.


Charmant... moai1


Les énigmes sont assez simple, il y'a certes des objets qui ne trouveront pas leur utilité mais le jeu possède au final assez peu d'environnement différents. Un monde étroit signifie que les aller retours bien connus de ce style de jeu sont très vite fait et que l'on trouve facilement toutes les interactions.

Il conviendra cependant de signaler plusieurs fins en fonction de votre parcours. Jouez comme vous l'entendez la première fois. Le jeu est extrêmement court (je l'ai fait en 3 heures sachant que j'ai toujours été très lent) et le faire ne prendra pas plus qu'une petite vingtaine de minute !

Sanitaspace

Dur dur d'être une demoiselle en détresse dans ce navire spatial, Le style graphique ne plaira certes pas à tous mais il servi par une ambiance de qualité bien que portant peut être un peu trop sur le gore. L'histoire est sans doute le plus marquant mais ce serait oublier la très bonne gestion de la difficulté des énigmes ! Enfin, passons sur le système de fin qui peut être frustrant car le jeu est très court et en plus de ça gratuit !

En bref, l'hyperespace horrifique n'attends que vous, au fin fond de la chambre blanche ! Un voyage peut être pas inoubliable mais bien sympathique...


DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Alice : An Interactive Museum

Ys VI : The Ark of Napishtim

The Legend of Heroes V : Song of the Ocean