Wii U   Super Mario 3D World   Plateforme   2013  PAR Haganeren 




Ça fait un petit moment que j'ai sortis ma review de Super Mario 3D Land. A l'époque, je parlais d'un jeu qui n'étais pas forcément mauvais mais qui agaçait par son manque d'ambition évident et par le fait que quasiment aucun niveau ne soit mémorable. Malgré cela, il fut parti des nombreux jeux qui aida à relever une 3DS en grande difficulté en ce temps. De nos jours elle se porte bien, il était plus que temps que Nintendo se penche sur la Wii U ! Le New Super Mario Bros U avait laissé un goût amère de réchauffé mais on attendait beaucoup du nouveaux Mario 3D qui allait être dévoilé à l'E3 2013...... Et c'était la déception, Super Mario 3D World ressemblait en tout point à ce qu'on reprochait tant à Super Mario 3D Land, un jeu plat, sans personnalité et sans ambition...

Plus tard cependant, un autre trailer fut envoyé et mis le paquet sur le jeu... Et bon sang, cela a retourné à 180° l'avis de nombreuses personnes ! Est-ce que ce jeu est arrivé à rehausser le blason des Marios ?


Super Mario 3D World


Support : Wii U
Version : Française
Développeur : Nintendo
Genre :Plateforme


Un nouvel effort

La nuit tombe sur le royaume champignon alors que Mario, Luigi, Toad et Peach se baladent aux alentours du château. Ils remarquent alors un tuyau transparent en mauvais état. Pas de problème ! Les deux plombiers se mirent au travail pour la première fois depuis 25 ans et remirent le tuyau en état bien plus rapidement que l'aurait fait Ice !

Une fée sort alors du tuyau et prévint les héros que Bowser avait capturé toutes ses copines dans des bouteilles comme un vulgaire Link. A ce moment là, le malfrat lui même sort du tuyau à grand coup d'air jazzy, grogne, capture la fée, balance un sale regard aux 4 compères avant de repartir par le tuyau. Peach lui court après ! Ah ! Alors Mario court après Peach, et Toad après... et enfin, Luigi se convainc de partir à son tour.


Fallait bien trouver quelqu'un après Peach...


Ca a l'air de rien, mais ce doit être la meilleurs introduction de Mario que j'ai vu depuis un bon moment, il y'a beaucoup de détail, la musique est excellente, les personnages ont des mimiques leur donnant toute une personnalité (Sauf peut être Toad), on partait du bon pied même si, à l'image de n'importe quel épisode de la série, le scénario est clairement mis en retrait.

On sent l'effort cependant et cet effort est un peu ce qui va caractériser Super Mario 3D World pendant tous le jeu, il ne possède pas de grand concept qui donne immédiatement envie comme les planètes de Mario Galaxy mais il apporte d'autres choses pour compenser comme nous allons le voir.

4 pour tous, tous pour...

Super Mario 3D World n'est pas un jeu très dur à comprendre. Tout comme New Super Mario Bros Wii apportait un multijoueur à New Super Mario Bros ; Super Mario 3D World essaye d'apporter un multijoueur à Super Mario 3D Land. Et l'air de rien, il s'agit peut être bien de l'un des seuls jeu de plateforme 3D à se jouer à plusieurs ce qui est un exploit en soi !

Et ça marche bien ! Une des grandes complaintes du mode multijoueur des Mario 2D était dans le fait que tout le monde peut se gêner mutuellement extrêmement facilement. Dans un espace 3D, cela arrive en toute logique bien moins souvent, l'espace de jeu est souvent assez grand pour que les joueurs se divisent un peu pour faire des choses chacun dans leur coin. Les 4 personnages disponibles ont d'ailleurs, à la manière de Super Mario Bros USA des caractéristiques propres, Luigi permet de sauter plus haut, Peach permet de flotter (oui, c'est clairement la plus « forte » donc), Toad est plus rapide et Mario est le personnage équilibré, celui que j'aime bien prendre pour faire un niveau « en vrai » c'est à dire sans boost de vitesse/saut/flottement. Il est possible de choisir au hasard son personnage à chaque niveau ce que j'ai fait avec plaisir d'ailleurs.


Nintendo ne souhaite pas voir les gens s'aimer.
La preuve, le joueur ayant eu le plus de points au niveau précédent a une jolie couronne très facilement volable au dessus de la tête...


Bien sûr, le mode multi n'est pas une obligation, j'ai fait la quasi totalité du jeu en solo et j'en suis très content ! Avoir des espaces plus grand que dans Mario 3D Land fait vraiment du bien même si on est bien évidemment bien loin de l'exploration d'un Mario 64/Sunshine. La formule de base reste avant tout rigoureusement identique aux New Super Mario Bros... et donc à 3D Land.

Il y'aura donc toujours un personnage à faire sauter de plateforme en plateforme jusqu'à la fin du monde avec un checkpoint au milieu. Le triple saut est toujours aux abonnés absents mais le saut en longueur (Gachette + Saut en courant) et le salto retourné (Gachette + Saut immobile) ont retrouvé leur efficacité ! Ils ont toujours une légère lourdeur mais vraiment beaucoup moins que 3D Land. Il est même possible de ramper (Gachette + marche) et d'enchainer avec une petite roulade (Gachette + Bouton Course). Ça sert pas souvent mais c'est sympathique.

Le jeu se permet même de rajouter un petit mouvement vraiment sympathique, après la célèbre attaque rodéo (Z en l'air) qui fait retomber les personnages lourdement sur le sol. Dans les autres Marios, cela prend toujours un certain temps avant de pouvoir contrôler son personnage à nouveau, ici il est possible, en appuyant au bon moment sur « Saut » de prendre appuis sur le sol et de ressauter directement. Sympa !

Enfin, le saut lorsque l'on change de direction et les sauts en appui sur le mur sont toujours de la partie et en multi, vous aurez encore le plaisir/non plaisir de pouvoir prendre vos adversaires. Les contrôles sont évidemment parfaitement calibré avec Nintendo mais avec la complexité des niveaux, j'ai trouvé parfois assez maladroit de continuer à mettre les fonctions de tirer avec un power-up et courir sur un seul et même bouton, ça peut être gênant à l'occasion. Un petit rien, mais ça méritait d'être dit.


En gardant la course enfoncé, le joueur peut faire un petit boost supplémentaire.
Pratique pour certains passages.


De manière générale, les personnages m'ont paru plus agréable à manier que dans 3D Land. C'est sans doute parce qu'ils ont l'air de sauter un peu plus haut et donc d'avoir plus de possibilité que dans ce dernier. Les environnements étant également plus grand, on tire assez parti de cela. En multijoueur il y'a toujours le concept de « bulle » lorsqu'un joueur meurt et même si tout le monde partage le même set de vie, chaque mort équivaut à une vie en moins ce qui peut partir extrêmement vite !

Variety is the key

J'ai fait la majorité du jeu seul ceci dit... Et je me suis vraiment régalé. Je l'ai plus ou moins dit à demi-mot jusque là, mais Nintendo semble avoir enfin noté les plaintes sur les New Super Mario Bros, 3D Land (et personnellement, même Galaxy 2) pour proposer au joueurs une grande diversité de niveau ! Il existe énormément de niveau particulièrement mémorable avec des mécaniques et settings qui changent grandement la donne.

Cela peut être des lieux avec une plutôt bonne ambiance ou alors des objets amusants à utiliser comme la bombe/ballon de football ou bien des nouveaux power-ups que je me garderais bien de spoiler ici. Celui qui est bien mis en avant et impossible à ne pas remarquer cependant, c'est le power-up du chat qui doit être l'un des meilleurs power-ups de l'histoire de la série. (Surtout à partir du moment où il n'a plus été possible de voler dans les Super Mario...), le chat est rapide, peut attaquer au sol ou en faisant une sorte de dive kick (attention à ce coup..) et mieux il peut monter sur les murs ce qui donne un petit sentiment de liberté bien sympathique dans les niveaux.


La tenue de chat avantage vraiment le joueur sans totalement tuer le LD non plus. Cool !


Évidemment, il y'a toujours des objets à chercher et à récupérer dans les différents niveaux. Cette recherche constituait déjà à mon goût l'une des plus grande qualité des derniers Marios linéaires sortis et cet épisode est loin de faire exception à la règle. Si il est assez simple et rapide d'arriver à la sortie en un seul morceau, certaines étoiles bien planqués sauront vous donner du fil à retorde !

Si on cumule cette quintessence du LD avec la maîtrise habituel de Nintendo, on a juste un jeu vidéo absolument fantastique. Je déplore toujours autant l'absence de jeu de plateforme 3D dans le monde vidéoludique de façon général et Nintendo vient sans doute de signer l'un des meilleurs du genre.

World of Pain

Malgré ce que j'ai dit plus haut cependant, je trouve toujours que la recette d'un jeu de plateforme 2D est moins perfectible que ce que propose la plateforme 3D. J'ai eu quelques morts dû à une mauvaise appréciation des distances typiquement. Certes, nous ne sommes pas dans 3D Land qui jouait littéralement de ça en comptant sur le relief à coté mais ce sont des choses qui peuvent arriver. D'ailleurs si je n'ai pas de reproche à faire à la caméra en solo, elle peut donner du fil à retordre en mode multijoueur... C'était attendu et il s'agit après tout du seul jeu de plateforme 3D se jouant à 4 que je connaisse donc ce genre de défaut est compréhensible mais reste dommageable.

Le jeu n'est donc pas parfait et les boss illustrent parfaitement cette tendance en reprenant cette bonne vielle tradition des boss de Mario 2D : Ils sont faciles, rarement inventifs et nazes. Quelques uns d'entre eux se démarquent cependant et sont un peu mieux... Mais pas de beaucoup. De même, j'attendais un peu plus de la worldmap, surtout après l'excellente de New Super Mario Bros U (qui devait être mon aspect préféré du jeu)


Elle a malgré tout des petits secrets sympas.


Enfin si beaucoup de niveau sont mémorables, cela signifie aussi qu'il y en a qui ne le sont pas vraiment. Vu la quantité de niveaux disponibles ce n'est pas si gênant mais cela devait être dit. Le premier monde notamment est loin d'être le plus excitant et avec ça, la difficulté n'est hélas pas aussi présente qu'on aurait pu le souhaiter. Il faudra attendre les derniers mondes pour enfin être servi à ce niveau là et vraiment pleinement s'amuser au jeu.

L'avantage de World est que le costume Tanuki permettant de rester en l'air et pétant toutes la difficulté du jeu est devenu bien plus rare, la tenue chat cependant est, tout en étant très agréable à utiliser, bien moins broken... Cependant il sera toujours possible de prendre Peach pour les débutants et ainsi connaître les joies du flottement dans les airs qui simplifie bien sûr grandement la donne. Le Tanuki blanc, cet objet qui apparaît lorsque le joueur est mort plusieurs fois est toujours aussi facultatif et doit être utilisé dans la plus grande honte. Le jeu n'est pas SI dur que ça après tout.


Vers la fin, le jeu se corse heureusement, mais on aurait aimé voir ça plus tôt.
Heuresement, la durée de vie est au final plutôt conséquente pour un jeu du genre.


Enfin, dernier reproche, le jeu n'utilise que peu la mablette à part pour certains niveaux spécifique, j'ai aimé le fait que certains mécanismes utilisent le souffle typiquement (Souffler dans sa console fait plus sens sur une console de salon qu'en déplacement à mon sens) mais que ceux peu fan du système se rassure, cela n'est pas très fréquent. De manière général cependant, la mablette est totalement sous exploité même si ce n'est pas moi que ça gêne : Ça me permet de jouer avec seulement la mablette en mode « Off-TV » en allant me coucher... Cool !

Super Mario HD World

Enfin, le jeu est le premier Mario 3D en HD. Étant donné le nombre de niveau il est clair que lorsque Mario visite une jungle, elle n'est pas aussi touffue et remplis de détail que celle d'un Uncharted en cartoon mais malgré ça, les graphismes ne déçoivent pas, tout est plutôt joli et tourne avec une grande fluidité même à 4. Le jeu a plus d'effets lumineux et se sert de cela pour certaines mécaniques dans certains niveaux. Il y'a également de jolis effets météo que j'aurais aimé voir plus souvent ! Bien sûr, le gros point qui joue sur l'appréciation des graphismes est qu'il est bien rare d'avoir l'impression de visiter deux fois le même niveau tant le tout est diversifié.


Dur dur de montrer des images du jeu alléchante sans spoiler les moments les plus sympas.
Mais il y'en a !


On sent par ailleurs que le jeu a été peaufiné, nous parlions du souffle plus tôt, la plupart des objets réagissent, les arbres bougent, les fleurs tournent, les ennemis se rétractent un peu lorsqu'on souffle sur la console ce qui est super sympas ! De plus, je me suis rendu compte que des passages secrets particulièrement caché pouvait permettre de passer des mondes entier ! Vous verrez aussi un petit sprite de luigi en 2D sortir du décors ici et là. Je ne connais pas la règle mais par exemple, alors que j'avais laissé le jeu tourné un moment, il est sortis d'un buisson, comme ça, sans prévenir...

Enfin, la musique doit être la meilleurs de Mario que j'ai entendu depuis Galaxy... Ce qui veut certes pas dire grand chose vu comme j'ai trouvé les dernières OSTs de Mario insipides mais elle reste plutôt bonne ! Un coté « jazzy » a été rajouté sur les musiques de façon général et les thèmes de Bowser sont plutôt bons. De manière général c'est une bonne surprise.

Miaou Aventurier !

J'ai souvent eu l'impression que ces dernières années, Nintendo faisait tout pour atteindre le « Super Mario Bros 3 » encore cité par beaucoup comme étant le meilleur Mario 2D (ou tout court) de tous les temps. En soi, Super Mario 3D World est un peu le Super Mario Bros 3 des Marios linéaires. Il reprend la formule de base et y ajoute des idées, des idées et encore des idées. Malheureusement, le public n'est peut être plus autant réceptif à l'exploit à cause de la chute du jeu de plateforme au profit de d'autres genres.


Les stages du capitaine Toad sont vraiment supers frais.


Il faut dire qu'après la campagne marketing raté de la Wii U, Nintendo n'a pas eu l'air d'inverser la tendance, le jeu se nomme "Super Mario 3D World" et j'ai déjà croisé des commentaires sous entendant que le jeu sortait donc sur 3DS. Comme si Mario Sunshine s'était appellé Mario 64-2 en sortant sur Gamecube ! Les premières images étaient loin d'être vendeuse et le jeu sort après Mario Galaxy 2 en 2010, Mario 3D Land en 2011 et deux New Super Mario Bros en 2012 bref, beaucoup de gens font un peu une overdose et je dois avouer en faire un peu partie. Même si j'ai adoré le jeu, je l'aurais sans doute plus apprécié si il y'avait eu moins de Mario auparavant.

Ce contexte est donc bien dommage puisque Mario 3D World est, selon moi, beaucoup plus créatif et intéressant que ces jeux déjà cités et doit être l'un des rares jeux de plateforme 3D à encore sortir de nos jours ! Bref, un indispensable dans la ludothèque Wii U et un excellent jeu de manière générale que ce soit en solo ou en multi. Régalez vous !


DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Mr.Nutz

Shin Megami Tensei : Devil Summoner - Soul Hacker

Project Zero 5 : La Prêtresse des Eaux Noires