Le shmup moderne et l'ouverture   PAR Haganeren 





Introduction





Le shmup moderne et l'ouverture


Aaaah, le shmup... Certains le décrivent comme l'essence même du jeux vidéo. Le premier genre populaire qui a émergé de ce support et dont le premier représentant, Space Invaders a influencé sur l'économie de pays entiers, en l’occurrence les Etats Unis et le Japon.

Mais le temps a bien passé de nos jours, après le shmup, il y'eut des jeux dit « maze game » comme Pac Man, des jeux de plateforme notamment dans la période 16 bits, l'arrivée de la 3D qui cantonne tout genre de jeu 2D à l'état de niche et bien sûr les FPS, se chargeant des envies de shoot de quasi toute la population.

Dérobé de son propos, hors de son époque d'origine qui était l'arcade, le shmup a tenté une transition 3D à plusieurs niveaux lors de la période 32/64 bits en tentant de rester dans le cœur des joueurs. Certains ont essayé de renouveler totalement la formule grâce à la 3D, déjà par les jeux de dogfight comme Ace Combat qui a su trouver une certaine niche, genre qui se lit d'ailleurs aux plus arcades « rail shooter » tels Starfox. D'autres ont essayé de peaufiner au maximum leur recette, en faisant la même chose qu'en 2D... Mais en profitant de la 3D pour donner plus de profondeur à leur univers, c'est le cas de R Type Delta, de G Darius, de Radiant Silvergun même.

Enfin, un autre pris le parti de ne pas passer en 3D du tout et de garder la 2D. A priori vu comme un choix passéiste, les développeurs ont décidé d'utiliser le surplus de puissance pour donner aux shmups un aspect beaucoup plus impressionnant, avec des tirs ennemis et des explosions partout... C'est ainsi que naquit le « bullet hell » dont le plus connu restera Donpachi de Cave. Ce genre fut celui qui sembla sauver le genre pendant un bon bout de temps mais il cantonna aussi le shmup dans un certain élitisme où il devenait de plus en plus difficile de pénétrer pour le joueur néophyte.


C'est étrangement durant cette période "morte" pour le shoot em up qu'il connut un nouvel essor inespéré... Au prix à ce que tous les autres genres de shmup disparaissent plus ou moins.
Le bullet hell est un style de shmup extrême (nombre de bullet, hitbox petite, scoring à la limite du puzzle game), mais qui attire du monde pour son coté spectaculaire, hélas, il a aussi coulé la plupart des autres genres.


Le prix à payer ne semblait pas si grave sur le moment tant le shmup devenait de plus en plus rare. Encore présent à l'époque PS2/Dreamcast, il devint définitivement une rareté à l'aube de l'ère de la 360, relégué au rang d'antiquité au même titre que les jeux de plateforme 2D..... Seul Cave arrivait encore à maintenir bon gré mal gré une certaine niche de joueur suffisamment balèze pour en comprendre toute la profondeur et la saveur... Autant dire que ça courrait pas les rues. On en oubliera presque qu'il fut un temps où le shmup s'adressait à... Tout le monde...

Mais le temps a bien passé depuis, et quelque chose de formidable est arrivé au jeu vidéo : Les marchés digitaux, permettant à des studios bien plus petit de se former et à vendre leurs jeux à bien moindre prix sans avoir besoin d'éditeur. Le résultat ne se fit pas attendre : Le jeu de plateforme 2D revint en fanfare, pas exactement celui que l'on connaissait de l'époque 16 bits non, axé sur des périodes de jeux plus courtes (Meat Boy), axé puzzle (Braid), reprenant plutôt les genres Metroidvania ou mélangeant avec des genres de jeux plus éloigné comme le style de Dark Soul (Salt & Sanctuary) ou le rogue like (Rogue Legacy), il revint dans de nombreuses formes et n'a pas fini de nous étonner.

… Et le shmup dans tout ça ? Est-il également revenu en fanfare ? A-t-il tenté d'évoluer dans cette époque moderne et comment cela s'est il passé ? Ce dossier tentera de répondre à ces questions avec 6 jeux essayant des choses diamétralement différents dans le genre du shmup. Analysons un peu tout ça et surtout, profitons en pour nous amuser un peu !

Le Voyage
Le Setting
La difficulté
L'évolution
Le Scoring
Le Multijoueur

Choisissez votre jeu !
Ou allez à la conclusion


Retourner à l'indexCommenter sur le forum



Introduction