Castlevania Rondossier : La série des Dracula X   PAR Haganeren 





Utilisez l'interface pour naviguer dans le dossier !
Castlevania X Chronicles : Le remake serious business





Akumajo Dracula Chronicle X / Castlevania: The Dracula X Chronicles


Support : PSP
Développeur : Konami
Date de sortie : 23 octobre 2007
Genre : Action/Plateforme

Quelques mots sur la release PSP sorti en 2008 qui correspond à la première fois que le public Occidental a pu s'essayer à Rondo of Blood officiellement ! Konami souhaita alors pour l'occasion refaire totalement le jeu en upgradant les graphismes pour de la 3D ce qui a des avantages et des inconvénients.


Richter profitant de la 3D pour faire un petit selfie.
.... De la 3D de PSP quand même..


Le plus gros avantage est bien sûr que les décors étaient de toute façon un point faible de Rondo of Blood. Ils étaient fonctionnel mais sans plus avec quelques endroits même plutôt bâclé. Cet remake permet de faire une passe sur tout ces soucis pour donner encore plus de détails au jeu. Ils se sont même ennuyer à faire des petites cinématiques d'introduction et des dialogues supplémentaires pour les grands moments du jeu ! (que l'on peut passer, bien évidemment)

Le plus gros défaut est que tout cela a été fait avec la 3D de la PSP qui.... Ben..... Vaut ce qu'elle veut. Elle a plutôt mal vieilli et on voit très vite le nombre limité de polygone, surtout sur les visages très figé sur lesquels la caméra semble adorer se perdre dans les nombreuses cinématiques là où la 2D de Rondo sur PC Engine est, au contraire, toujours parfaitement convenable en 2018. Ça encore, on peut se dire que c'était inévitable, le vrai soucis est la direction artistique qui est plus ou moins l'exact opposé du jeu originel qui se voulait d'avantage « anime » avec des couleurs pétantes partout. Dracula X Chronciles est en effet globalement tout gris avec des couleurs délavés pour lui donner un coté « dark » qui ne va même pas fondamentalement avec Symphony of the Night, jeu qu'il tente d'approcher en rendant le scénario plus sérieux avec des artworks bien plus proche de ce qui a été proposé par la suite.


Une église bien sympathique.
De manière général, le gameplay est conservé ce qui rend le jeu bon par défaut.

A ce stade, on pourrait se dire « les goûts et les couleurs » après tout Castlevania IV avait déjà tenté ça avec un succès critique retentissant... Mais lui il avait l'atmosphère musicale qui va avec là où ce remake de Rondo of Blood est bien obligé d'en reprendre les musiques ce qui donne un résultat... Un peu bizarre. Pire : les couleurs sont tellement similaires qu'il donne un coté parfois assez « brouillon » à l'ensemble là où le jeu original était parfaitement clair.

C'est en réalité le seul vrai défaut du remake qui est, sinon, très fidèle au jeu d'origine en terme de gameplay. Le salto arrière est même un peu plus facile à faire ici ( pas besoin de « double taper » jump aussi rapidement) ce qui rend son animation un poil bizarre d'ailleurs... Plus intéressant : Le jeu a d'avantage de contenu ! Ainsi, le niveau 5' a été entièrement refait. Il faut dire que c'était un niveau très dur sans boss et sans la moindre cohérence dans l'original qui se débloquait après avoir fini l'aventure. Une sorte « d'omake » quoi. Là, il a été refait avec des environnements plutôt sympas et même un nouveau boss qui a été créé pour l'occasion ! Autre ajout intéressant : Annette, la petite amie de Richter était l'une des filles les plus facile à trouver dans l'original ce qui n'est pas le cas ici vu qu'elle a swappé de place avec l'une des plus durs. La conséquence est que si on ne la sauve pas, on se retrouve avec un second nouveau boss à la fin du niveau 7 pour finir le jeu sous une note de tragédie... Dommage que la voix de ce gros bourrin de Richter, bien éloigné de son persona rieur du PC Engine, ne souhaite pas nous partager toute l'horreur qu'il y'a à tuer sa propre fiancée changée en créature démoniaque...


Les extérieurs ont tendance à donner ce résultat à la fin.
... Mouais, ben je préfère ma 2D moi..


C'est dommage parce que en soi, on ressent une volonté de rendre Rondo of Blood « plus sérieux », et cet ajout aurait peut être permis de faire la transition de manière pas trop mal. D'autant que c'est un scénario très proche des films d'horreur un peu série B dont la série s'est toujours inspiré... Là où ça passe un peu moins d'ailleurs c'est pour Maria dont le coté absurde était parfaitement reconnaissable dans l'original avec sa robe rose bonbon et son design à la limite du Magical Girl et qui se doit cette fois de ressembler à un vrai personnage dans les artworks parce que... Ben Symphony of the Night en a fait un vrai personnage. Ils ont ainsi tenté autant que possible de limiter le coté ridicule que Maria avait et même de justifier sa présence par un « Shaft a vu son potentiel de chasseur de vampire et a tenté de débloquer ses pouvoirs tout en lui faisant un lavage de cerveau pour qu'elle devienne une alliée puissante de Dracula » alors que been...

… C'est une gamine en robe rose qui balance des pigeons quoi...
…... Toute tentative de limiter le coté ridicule passe donc automatiquement à la trappe...


Qui a laissé cette gosse dans la machinerie de la tour de l'horloge ?


Après, tout ces petits trucs dommageables sont plus de l'ordre de la présentation ce qui signifie que le jeu est toujours aussi bien... Et de toute façon, Castlevania: The Dracula X Chronicles sur PSP présente AUSSI la version originale du jeu dans son UMD (ainsi que carrément Symphony of the Night en bonus!)... C'est dire comme il n'y a pas vraiment de soucis... Mais voilà, avec la sortie récente de Castlevania Requiem sur Playstation 4 qui comprend Rondo of Blood et Symphony of the Night, on ne s'étonnera pas de ne pas y retrouver ce remake 3D qui aurait fait un peu tâche sur un écran HD...

Retourner à l'indexCommenter sur le forum



Castlevania X Chronicles : Le remake serious business






A propos de Akumajo Dracula Chronicle X / Castlevania: The Dracula X Chronicles (Action/Plateforme) sortis en 2007 sur PlayStation Portable

DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

Castlevania : Harmony of Dissonance

Mountain of Faith

Akumajo Dracula Chronicle X / Castlevania: The Dracula X Chronicles