Le Dossier Ys - Partie 1 : Des racines légendaires   PAR Haganeren 





Ys II Special : Une bizzarerie venue de Corée





On en a vu des remakes, beaucoup.
Pourtant celui que j'ai gardé pour la fin est sans doute le plus étranges de tous, il est sorti en 1994 uniquemetn en Corée et est bien plus qu'un remake...  Il s'agit carrément d'un nouveau jeu !


Support : MS-DOS
Développeur : Mantra
Date de sortie originel : 1994
Genre : A-RPG



Ys 2 + Anime = ???

Après une intro uniquement composé de caractère Coréen beaucoup trop longue et une autre version de l'intro de Ys II... Super jolie en plus. On se retrouve devant ce que je suppose être la maison de Lilia... (Mais si vous savez, la fille qui tourne la tête). Il fut cependant clair que le jeu avait changé, son scénario avait été énormément modifié bien que le tout soit en Coréen et j'ai terminé ce jeu sans rien comprendre au scénario il y a 5 ans pour ce dossier ( Oui, je suis sur cette réécriture depuis 5 ans... ), d'ailleurs merci beaucoup au forum Ancient Land of Ys pour avoir posté leurs avancées ce qui m'a donné bien des indices lorsque je ne savais pas où aller à cause de la barrière de la langue. J'ai même un petit walkthrough français écrit à la hate qui va pas jusqu'au bout, pour ceux que ça intéresse... Mais ouais du coup forcément, le scénario du truc m'a complètement échappé... Sauf que entre temps, j'ai vu l'anime Ys et ce Ys II Special reprendrait une partie de la trame de cette adaptation.


Le jeu doit commencer comme dans Ys II, regardez, y'a Lilia qui tourne la tête !
Par contre après il se passe des trucs bizarres... On dirait qu'on trouve notre double ?


A ce moment tout s'est éclairci pour au moins ce qu'il se passe dans l'introduction, Lilia s'est vraisemblablement fait capturer par les monstres demandant un sacrifice et les villageois, comme l'anime, sont trop effrayé pour se rebeller contre eux, ils ont été sous leurs jougs depuis des générations et c'est à Adol de les convaincre de se rebeller. Ca tombe bien, c'est l'une des rares versions où Adol parle ! Du coup il a l'air de s'emporter, sort de lui même son épée et part la chercher... Complètement différent du début du Ys 2 de Falcom donc. Si Adol revient au village du coup, tout le monde lui fait des "...." pour pas lui parler... Vous pouvez imaginer ma confusion à l'époque ! Mais ce voyage n'était pas vain puisqu'un passage secret au sud ouest en bas permet éventuellement de trouver une grotte aux monstres beaucoup trop fort qui renferme un objet permettant de sauvegarder où on veut avec F5 et pas juste dans les auberges... Le fait que ce soit facultatif me rend totalement fou au passage... Pour loader c'est F4 d'ailleurs...
Sinon en sortant, on finira par tomber sur ce fameux ravisseur a un design très similaire aux inquisiteurs de l'anime d'ailleurs, avant de se changer en monstre, c'est un détail très sympas.

Les différences ne s'arrêtent pas là, elles ne font en réalité que commencer. Ys 2 avait ce premier donjon où il fallait rendre les livres de Ys à chaque statue de prêtre puis secourir des gens dans les mines. Ensuite et après avoir recherché un remède pour cette malheureuse Lilia malade, on partait en aventure dans le monde de glace puis de feu, rencontrant différents personnages au passage (surtout dans le monde de feu qui a un village) avant de finalement atteindre le climax avec le temple de Salomon, bourré de rebondissement très mémorables.


Franchement... Y'a un air de famille avec le personnage de l'anime, non ?
C'est sans doute le même conflit que celui décrit dans l'anime qui fait que les gens m'aiment pas...

Ici, toute l'aventure s'articule sur le fait qu'il faut rendre les livres de Ys à chaque statue, chacun d'entre eux a à présent un tout nouveau donjon spécialement pour lui ! Mention spécial à l'affreuse Fact's Tower qui a pas moins de SOIXANTE foutus étages, il nous aura gonflé jusqu'au bout ce Fact...


True Master Quest

En vrai, le souvenir particulièrement vivace que j'ai de ce jeu se trouve dans les donjons qui sont ici absolument gargantuesques. La mine de départ perd son passage un peu lourdingue avec son labyrinthe de porte mais donne déjà 3 grands étages que le joueur doit explorer dès le début... Et ce n'est QUE le début. Les nouveaux donjons sont pas pour les rigolos, la tour de Fact avec ses 60 étages, la tour de Gemma et son premier étage méga grand, la tour de Dabi et son labyrinthe de téléporteur largement plus insupportable que ces derniers étages de Ys 1, tout est grand, beaucoup trop grand. Noltia, la montagne de glace ne s'étend plus sur 2 écrans relativement linéaires avec un passage en intérieur. Mais sur TROIS écrans bien plus grands avec aucun passage en intérieur ce qui rend le truc encore plus confus. Je crois que le pire, ça reste la grotte de lave Burnedbless... Relativement simple dans le jeu originel (avec toujours ce petit gimmick extérieur / intérieur assez joli pour l'époque) qui passe dans la version Ys 2 Special a plus CINQS maps et peut être, j'ose le dire, la plus compliqué que j'ai pu voir dans un jeu 2D en vue de dessus comme ça. C'est à ce moment là que j'ai commencé à faire une carte... Et à la foirer lamentablement parce que TOUT se ressemble avant de me rendre compte que quelqu'un l'avait fait pour moi sur le net.... Merci........ Merci....


La tour de Gemma... Regardez moi ce nombre ABSURDE de cul de sac, et y'a des monstres partout en plus !


Du coup, le temple de Salomon qui était sans doute le labyrinthe le plus compliqué de la série ? Il doit forcément être une ode à l'absurdité dédalesque le plus total non ?
Hum.... Il a été étendu mais... Franchement ça va, ils se sont retenu.... En fait, ce qui sauve sans doute le temple, c'est le fait qu'il ait globalement le même déroulement que celui de Ys 2 normal. Par conséquent on a beaucoup d'indice sur ce qu'il faut faire lorsqu'on a déjà fait le jeu originel, on est pas complètement PAUMÉ comme pour le monde de lave... Après attention hein, ça reste une bonne grosse purge des familles, les mecs ont rendu le machin encore plus compliqué à naviguer avec même une nouvelles session au nord avec encore plus d'escalier et d'entrée dans tous les sens... Mais franchement, après l'épreuve qu'a été le jeu, je m'attendais à pire.

Heureusement aussi, l'overworld et les routes qui mènent aux différents lieux sont largement plus abordables et on finit par plutôt bien les connaitres à force d'aller retour divers et varié. Forcément ça fait que la map ne ressemble en rien à celle du jeu originel avec non seulement ces tout nouveaux donjons mais aussi beaucoup de nouveaux villages, personnages et arcs narratifs complètement inédits !... Y'a beaucoup de filles d'ailleurs non ? Hum... On se retrouve en tout cas avec des lieux qui font un peu bizarre dans le monde de Ys comme "la forêt des elfes" ou "le villages des nains"... Il n'y a jamais eu ces éléments dans l'univers de la série mais il faut croire que Mantra était particulièrement inspiré alors ça a été rajouté. En tout cas, on peut pas dire que Mantra y soit aller de main morte, ces fous auraient même voulu doubler tout leur jeu mais pour des raisons de budgets (et sans doute de place) cela n'a pas pu se faire...



Y'a un petit coté "jeu de drague des années 90 sur micro-ordinateur japonais" dans ces nouveaux personnages, non ?
Malgré ça, Ys 2 Special restera un jeu tout public.


La coup d'épée optionnel : Une solution Mantra

Parlons gameplay ! Ys, c'est toujours ce vieux problème du bump system qui a tendance à déplaire au premier abord. Même moi qui l'aime bien je peux reconnaitre qu'on peut pas faire grand chose de bien profond. C'est cool le temps d'un Ys 1 mais dès le 2 on introduisait la boule de feu pour varier le gameplay. Mantra a donc décidé de rajouter des coups d'épée à Adol... Et franchement quand on voit la nullité de l'implémentation des Ys DS, le coté un peu maladroit de Ys 3,  la molesse de Ys V ou des remakes Arc System Works de Ys IV ( on y reviendra.... ), on ne pouvait qu'avoir très peur...... Et ben franchement ils se sont débrouillé comme des chefs.
Le coup d'épée d'Adol a une très bonne portée et est extrêmement rapide pour bien coller avec l'aspect frénétique du jeu originel mais surtout, le bump system est toujours "techniquement" présent, on se retrouve donc avec un système où si on veut maintenir un ennemi à distance ou faire des plus gros dégâts à un boss, vaut mieux spammer l'épée, mais si vous voulez abattre rapidement des ennemis qui sont trop nombreux, il vaut mieux lors courir dessus en diagonal comme avant... Ah oui, le jeu supporte 8 directions d'ailleurs, c'est pas cool ça franchement ? Franchement, le système parait si simple qu'on se demande pourquoi ils sont les seuls à avoir pensé à ça !

Sinon, le jeu semble aussi étendu que le reste : Les boss sont tous différents ou presque et on peut maintenant atteindre le niveau 99... Qui est le niveau avec lequel j'ai battu le boss de fin décidément très coriace d'ailleurs. En terme d'équilibrage, il arrive souvent qu'un boss ait des attaques qui fasse très mal au joueur et que pour y résister, il faille atteindre un équipement / niveau tel que le boss ne soit qu'une facilité... C'est dommage. Mais là où le jeu commence à être beaucoup plus lourdingue, c'est dans sa finition : Il y'a un nombre de report très grand de personnes qui se sont bloqué parce qu'un event ne s'est pas déclenché ( pratique quand tu es déjà paumé parce que tu comprends pas la langue) et le jeu a une certaine tendance à crasher lorsque l'on sort d'un endroit après avoir récolté certains objets... Pour cela ma solution a toujours été de sauvegardé après avoir eu l'objet, d'éteindre DOSBox complètement puis de le rallumer en reprenant de la sauvegarde. Heureusement, cela semble corriger le problème.


Les coups d'épée sont faciles à caser et très agréables !
Par contre le jeu rame comme c'est pas permis sur DOBox quand il y a un peu trop d'ennemi...

J'ai aussi eu de sacré problème avec la rapidité du jeu sous DOSBox. Le jeu semble vraiment ralentir ou accélérer en fonction du nombre d'ennemi à l'écran alors que lorsque je regarde cette vidéo sobrement intitulé "Ys 2 Special Gameplay on Real Hardware (Finding God's Diary and Exploration)" et ben ça rame pas... Du coup je sais pas, j'ai dû régulièrement utiliser les raccourcis clavier Ctrl + F11 / F12 pour baisser / augmenter la vitesse d'émulation (qui n'affecte pas la musique). La valeur de base est de 6500 cycles pour ceux que ça intéresse et si vous trouvez un moyen de le faire tourner sans ces désagréments, je suis preneur !


Special Graphics

En terme technique, on peut déjà se rassurer sur le son. Certes y'avait sans doute mieux ailleurs et on était en 1994 mais après les horeures du début des années 90 on pouvait s'attendre au pire.
Non, ici, les musiques originales sont correctement remixé comme le prouve cet arrangement de To Make the End of Battle et les nouvelles musiques sont... Correctes. Elles ont un coté "Megadrive" assez rough sans doute dû au processeur comme on peut le voir dans la pas trop mal A Decisive Battle With Darm, des fois ça semble un peu jouer avec les effets comme la sympathique Tower of Hadal mais je pense que la track qui représente le mieux l'OST c'est la musique de l'overworld Adventurer's Anthem qui parait sans plus de prime abord et sur lequel j'ai finalement pas trop mal accroché. Au final, les compositeurs SoundTeMP sont loin de s'être ridiculisé sur cette OST ! Faut dire qu'ils ont aussi fait les musiques de Ragnarok Online qui parlera à plus de monde !


Graphiquement, le jeu est très correct pour un jeu DOS de 1994... Regardez donc ce très joli laser : Le genre à one shot Adol et il faut se retaper toute la phase de discussion pour pouvoir réessayer.... Outch !

Graphiquement, faut reconnaitre que pour un jeu de 1994, c'est aussi un peu "rough" face aux consoles 16 bits... Mais en vrai c'est très correct pour du PC et si aucun décor ne m'a vraiment pris pour leur beauté, les grands portraits et petites cinématiques qui jonc l'aventure sont très agréable. L'intro est même fichtrement bien animé d'ailleurs ! Peut être même la meilleurs version avant que Ys Eternal 2 rafle la mise !


Conclusion

Ys 2 Special m'a peut être été un peu overhypé, certains le considérant comme "le meilleur Ys avant Ys VI"... Et il faut dire qu'il y'a de quoi ! Gameplay à l'épée efficace, très longue aventure de 20-30 heures au lieu des 10 habituels, de nombreux lieux diversifiés et plus encore... D'ailleurs, le jeu aurait été un franc succès malgré la sortie la même année de Astonishia Story, un RPG coréen qui était passé inaperçu lorsqu'il est sorti chez nous sur PSP en 2006 mais qui a fait un énorme carton dans son pays d'origine !

M'enfin quand même "meilleurs Ys", c'est quand même pas mon avis... Entre ses problèmes techniques, mes propres soucis d'émulation DOSBox, les donjons absurdement longs, le chipset sonore un peu rude et le simple fait qu'on ne puisse pas apprécier le scénario, je vais forcément préférer les Ys 1 & 2 originels ou l'excellent Ys IV sur PC Engine CD.... Mais il faut reconnaitre que beaucoup de ces défauts ne sont pas la faute du jeu en lui même... On ne peut pas en vouloir aux développeurs de ne pas être compatible DoSBox, ni d'avoir sorti le jeu en coréen et même pour les bugs, ils auraient sortis quelques patchs qui seraient introuvables de nos jours.... C'est un quasi sans faute ! Je resterais cependant sur mon idée qu'ils ont franchement abusé sur les donjons... Mais quelque part, ça lui donne un petit charme supplémentaire, non ?


Ma tête dans le donjon de lave.

Une traduction aurait été lancé il y'a 2 ans, malheureusement on est sans nouvelle... Il serait pourtant si bon de faire profiter au monde entier cet étrange gemme cachée du monde de Ys... L'une de ses plus grandes suprises à n'en point douter.

Retourner à l'indexCommenter sur le forum



Ys II Special : Une bizzarerie venue de Corée






A propos de Ys II Special (A-RPG) sortis en 1994 sur DOS

DANS LE MÊME GENRE

SORTI LA MÊME ANNÉE

SORTI SUR LA MÊME CONSOLE

King's Field III

Demon's Crest

Ancient Land of Ys